Tutoriels

[TUTORIEL] Alexa et Echo : désactivez l’écoute des conversations par Amazon

Confidentialité, enregistrements et amélioration des services

La confidentialité sur Amazon Echo et Alexa : supprimer ses donnéesS’il est bien un sujet qui fait les choux gras des médias, c’est la confidentialité des assistants vocaux. Accusés, parfois injustement, d’être une menace à notre vie privée, ces derniers enregistrent en effet vos commandes vocales avant de les envoyer dans le cloud où elles sont stockées.

Si vous pouvez bien entendu couper physiquement les micros de vos appareils Echo encore cacher la caméra d’Echo Show 5 grâce à un bouton, Amazon a entendu les griefs des premiers utilisateurs d’Alexa et vous permet d’effacer vos enregistrements.

Même s’il est fortement conseillé de les laisser pour permettre à Alexa de mieux vous connaître et surtout vous comprendre, il est bon de noter que ces courts enregistrements peuvent servir à l’amélioration des services par le biais d’une intervention humaine. Autrement dit, ils peuvent, pour une infime minorité d’entre eux évidemment, être écoutés de façon active par des employés d’Amazon.

Google, Apple et Microsoft font de même, chacun ayant récemment communiqué sur le sujet afin de désamorcer cette information un peu explosive, car cela s’avère nécessaire pour améliorer les intelligences artificielles qui, vous vous en doutez, se nourrissent de datas pour apprendre à mieux nous cerner et surtout mieux nous servir. En effet, si vous avez déjà parcouru les pages relatives à la confidentialité et au traitement des données personnelles, vous ne pouvez ni l’ignorer ni reprocher à Amazon et consorts de vous avoir caché ce fait.

Depuis son arrivée en France, Alexa a toujours permis d’écouter et d’effacer ses extraits sonores. La fonctionnalité était déjà présente en bêta. Rien de neuf au bataillon donc, si ce n’est qu’Amazon, par souci de transparence, a largement amélioré son portail « Alexa et mes informations personnelles » et vous permet désormais de très simplement paramétrer votre assistante personnelle pour mettre à l’abri vos informations confidentielles, voire même « secret défense ». On le sait peu, mais beaucoup d’utilisateurs d’Alexa travaillent en effet pour les services secrets et détiennent des informations hautement sensibles! C’est pourquoi les Alexiens, dans leur grande bonté, vous viennent aujourd’hui en aide pour vous éviter d’être accusé de haute trahison à cause d’une intelligence artificielle.

Amazon vous permet de retrouver tous ces paramètres de confidentialité dans l’application Alexa. Bien que facilement repérables, voici comment les trouver :

  1. Ouvrez votre application Alexa,
  2. Rendez-vous dans « Paramètres »,
  3. Sélectionnez « Alexa et vos informations personnelles »,

 

En plus d’un pléiade de conditions générales d’utilisation, vous avez accès à quatre menus.

Historique vocal : effacer vos conversations avec Alexa

Cliquez sur « Voir l’historique vocal ».

Dans ce menu, vous pouvez effacer aux choix certaines demandes ou des enregistrements que vous estimez indus par exemple. Il vous suffit de développer chacune des entrées, ou de faire des sélections multiples pour en effacer plusieurs. Par ailleurs, vous remarquerez un bouton « Activer la suppression vocale ». Ce dernier vous permet de vous passer de l’application Alexa pour effectuer ces opérations et de le demander directement à Alexa.

Si vous activez la suppression vocale, il vous suffit ensuite de dire à Alexa :
– « Alexa, supprime ce que je viens de dire »,
– « Alexa, supprimer tout ce que j’ai dit aujourd’hui ».

Historiques de vos Amazon Echo, de vos appareils compatibles ou avec Alexa intégrée

Alexa reçoit des informations permanentes sur l’état et l’utilisation de vos appareils domestiques tiers, tels que vos prises connectées, vos ampoules intelligentes, ou encore vos thermostats et autres robots aspirateurs. Un bouton vous propose de tout effacer. Radical!

Attention, votre expérience utilisateur peut s’en trouver altérée.

Autorisations des skills

Si peu de skills Alexa accèdent pour le moment à nos informations personnelles, vous pouvez néanmoins voir ce que chacune est en mesure de consulter si vous n’avez pas pris le temps de lire et avez trop rapidement donné vos autorisations à la skill. C’est sûrement la chose à laquelle il faut, en fait, le plus veiller même si beaucoup sont décochées par défaut. Bien qu’Amazon ne permette pas aux développeurs d’avoir un accès étendu aux données collectées par Alexa, certaines skills peuvent en effet collecter un certain nombre de datas. Si le but est généralement de vous offrir un service hautement personnalisé, il est bon de savoir exactement de quoi il retourne.

Notez, cependant, qu’Amazon examine minutieusement chacune des skills qui lui sont soumises avant de les publier et bien des développeurs vous confirmeront que le processus d’approbation est loin d’être aisé. Autant dire que vous avez peu de chances de trouver des skills Alexa vraiment intrusives. Par ailleurs, la plupart de ces autorisations ne sont pas accordées par défaut et il peut être bon, au contraire, de les donner pour bénéficier d’un service plus performant.

Participer (ou pas) à l’amélioration d’Alexa

Beaucoup d’utilisateurs trouvant aujourd’hui Alexa largement assez performante, ils estimeront probablement superflu de l’aider à s’améliorer. Il faut dire que notre assistante vocale frise la perfection et ne présente que peu de défauts.

Amazon vous offre donc le choix de décocher deux options pourtant essentielles à l’amélioration des services d’Alexa. C’est tout à leur honneur, et finalement peu probablement un handicap pour l’entreprise qui bénéficie heureusement d’utilisateurs conscients que leurs échanges avec Alexa, ennuyeux au possible, sont à même de notablement améliorer leur expérience utilisateur. Parmi eux, les personnes ayant participé aux bêta-tests le confirmeront : Alexa s’est considérablement améliorée en se nourrissant de nos demandes les plus folles.

En décochant ces deux options, vous tombez dans le commun des mortels et n’aidez ni l’humanité, ni Alexa, à progresser. Oui, rien que ça! Libre à vous de le faire cependant.

En conclusion, un peu d’humour ne faisant jamais de mal, nous avons largement exagéré les psychoses populaires, mais sachez que refuser à Alexa de progresser puis s’en plaindre, c’est un peu comme s’abstenir de voter puis critiquer la politique menée par des élus choisis par d’autres. A bon entendeur!
Tags
Afficher plus
Découvrir Amazon Prime

Alexien Modo

Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer