[TUTORIEL] Installer un thermostat connecté Nest learning

Winter is coming ! Et il peut faire froid, très froid… Et ça peut revenir cher, très cher… Les Alexiens vous passeront les recommandations d’usage sur une bonne isolation des combles, des fenêtres et autre, car la rédaction est totalement incompétente sur ce point, mais nous allons vous présenter un des moyens de faire des économies : le thermostat connecté !

Pour ce tuto, nous avons pris le Nest 2, pourquoi ? Car suite à la sortie du Nest 3, vous pouvez le trouver à un prix relativement abordable et il a beaucoup d’avantage. Ce tuto va vous donner quelques pistes pour le branchement (même s’il est conseillé de le faire faire par un professionnel pour ne pas mourir de froid cette hiver) et pour la configuration.

L’installation du Nest learning

Que trouvons nous dans la boite ? Le Nest learning, le support mural avec niveau à bulle, une plaque murale, le Heat Link ainsi qu’une fiche et un câble USB. Il y a aussi bien entendu un guide d’installation !

 

 

Il y a deux façons de brancher le Nest : soit à l’emplacement d’un ancien thermostat soit sur une fiche murale (d’où la présence dans le pack, mais peut être utilisé si vous achetez un support plus tard). C’est la première solution qui va être présentée.

Tout d’abord, il est nécessaire de mettre la chaudière hors tension et de démonter l’ancien thermostat. Vérifiez bien que l’arrivée est sur du 12 V. La réelle première étape de l’installation va consister à branche le Heat Link. C’est ce boitier qui va donner les instructions à la chaudière. Il y est donc directement connecté. Il va être rattaché à la chaudière et à l’alimentation. Il faudra peut-être couper le câble d’alim et mettre un domino link / chaudière / prise. Il est ensuite relié au système de commande de la chaudière (dans notre cas, on vient se raccorder sur le domino déjà en place car il y avait déjà un thermostat).

 

Le link est enfin relié au câblage allant à l’ancien thermostat. Il est bien entendu nécessaire de fixer le Link à côté de la chaudière.

 

 

L’étape suivante consiste à fixer le thermostat en tant que tel. Pour cela, fixez la plaque de protection et venez y mettre le support du Nest, en mettant bien à niveau et en y faisant les branchements. Quand tout est prêt, vous pouvez y insérer le thermostat.

 

Maintenant, la mise en marche !

 

La mise en fonctionnement

Le Nest 2 n’est pas tactile, il fonctionne en faisant tourner l’anneau extérieur et en appuyant sur l’écran, comme un bouton poussoir.

En premier lieu, il faut l’allumer en appuyant et tourner l’anneau pour sélectionner les paramètres. De là, dans les paramètres, vous aller être amener à choisir l’emplacement dans la maison (chambre, séjour…) mais cela n’a d’intérêt réelle que si vous avez plusieurs zones, ainsi que les unités, le lieux… mais surtout, le plus important, le Wi-Fi. Sélectionnez votre réseau et entrez le code en tournant l’anneau et en appuyant pour sélectionner la lettre ou le chiffre… Assez fastidieux si le mdp Wi-Fi est long et varié…

Une fois connectée, il y a une mise à jour et un redémarrage du Nest.

Et voilà, votre thermostat est en ligne et fonctionnel. Il est possible de faire ensuite un certain nombre de réglage directement sur le Nest mais le plus simple reste de le faire sur l’application Smartphone, les informations seront reprises sur le thermostat via internet.

 

 

Appariement avec l’application Nest et la skill «Works with nest »

Nous vous conseillons de télécharger l’application Nest avant la mise en place de votre thermostat et de la paramétrer pendant la mise à jour de ce dernier.

Il va falloir dans un premier temps créer un compte (email et mdp) puis ensuite paramétrer votre domicile (l’intérêt est pour la suite, au niveau de l’auto absence).

Vous pouvez aussi choisir de recevoir votre consommation mensuelle.

 

L’étape suivante va consister à ajouter votre matériel Nest à votre application. Pour cela, soit en scannant un DR-code, soit, le plus complet, en l’ajoutant manuellement. C’est ce que nous allons faire. Appuyer sur le + et ensuite sur « poursuivre sans scanner ». Puis sélectionner votre Nest learning thermostat.

Il y a deux types de thermostat, il faut bien sélectionner le bon. Choisir ensuite démarrer l’installation. Il va falloir entrer un code unique du thermostat en suivant la marche à suivre de l’application. Tout d’abord, choisir le Heat Link.

 

 

Et voilà, une fois l’installation terminé, votre thermostat apparait sur la page d’accueil de l’application. En cliquant dessus, vous pouvez maintenant accéder à différents paramètres donc la température de consigne et la programmation souhaitée. En allant dans la partie paramètre, vous pouvez activer le mode gestion des absences, famille (si personne n’est à la maison, le chauffage s’éteint), éco…

 

 

Pour la mise en place de la programmation, nous vous conseillons de le faire sur le site internet, plus pratique que l’application et que le thermostat lui-même.

 

Vous pouvez d’ores et déjà utiliser votre thermostat avec votre smartphone. Maintenant, pour l’utiliser à la voix, il vous faut activer la skill « Works with nest ». Entrez votre mail si vous n’êtes pas déjà reconnu. Alexa va ensuite détecter votre thermostat qui apparaitra dans la liste des appareils connectés sous un nom anglais. Vous pouvez la renommer en allant dans les paramètres. Choisissez le bien afin de vous permettre un pilotage à la voix plus facile.

 

Votre thermostat Nest est maintenant connecté et prêt à être utilisé avec Alexa. Vous pouvez déjà lui demander la température dans la pièce, de mettre en mode absence, d’allumer, d’éteindre ou encore de régler à une température donnée. Et voilà de quoi passer un bel hiver, mais cela est une autre histoire.

Partager :

Auteur de l’article : Jean-Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *