Lampes et luminaires connectésTests & Avis

[TEST] Réveil connecté Zemismart : « let the Sunshine » !

Notre avis sur le Zemismart Smart Wake Up Light

Comme nous prenons toujours soin de nos lecteurs, nous allons vous présenter aujourd’hui un objet connecté qui va vous permettre de dormir comme un bébé. Tadam, voici un réveil connecté ! Mais attention, pour vous, nous avons plus qu’un vulgaire réveil connecté. En plus de prendre soin de votre sommeil, nous vous proposons de prendre soin de votre teint avec le réveil connecté et lumineux de Zemismart.

Zemismart, marque bien connue de nos lecteurs, nous propose toujours des produits connectés sortant de l’ordinaire, avec le petit plus qui fait la différence et toujours à un prix abordable. Et c’est encore le cas avec ce réveil vous permettant un endormissement aux sons et lumières de la nature, ainsi qu’un réveil en douceur sons et lumières, entre autres. Mais finalement, ça donne quoi ?

Zemismart Smart Wake-Up Light : un réveil lumineux connecté

Pour une fois, Zemismart a travaillé sur l’emballage (du moins son fabricant). Ce dernier, sans être d’une qualité à nous rendre hystérique, est imagé, coloré et met bien en avant les caractéristiques du produit. On va applaudir le geste. Il a aussi l’avantage d’insister sur les marquages CE, FCC (pour les USA, pas pour les interdits bancaires) et RoHS (réduction des éléments dangereux). Il y a en plus un guide d’utilisation et d’installation digne de ce nom. Ok, il est en anglais, mais il fait 24 pages quand même, en couleurs, en schéma et il est très clair… pour ceux qui speak english fluently. Franchement, c’est très bien.

Vous trouverez dans cette boite le réveil, 4 pieds (2 sont utiles, il y a donc des pieds de rechanges en cas de casse), un câble USB d’alimentation (1,5m) et un adaptateur secteur… chinois.

Concernant ce dernier point, ce n’est pas un problème en soi car, maintenant, la plupart des produits ont juste le câble d’alimentation, sans fiche. Si vous voulez absolument une fiche, vous pouvez en prendre une de portable (5V, 2A) ou prendre un adaptateur CN/EU.

Notre réveil est un disque de 16,5 cm de diamètre et 6,5 cm d’épaisseur (à ne pas confondre avec un disque à lancer qui est plus gros (22 cm de diamètre) et plus lourd (1 à 2 kg)). Sa face avant est en polycarbonate (PC) alors que l’arrière est en acrylonitrile butadiène styrène (ABS). C’est un plastique résistant au choc, rigide et léger utilisé pour les Lego® par exemple. Il y a plus d’une douzaine de boutons sur la périphérie du réveil qui est recouvert d’une bande de silicone.

La façade en PC est constituée de deux parties :

  • Sur le quart bas, vous aurez l’affichage de l’heure et des fonctions en cours d’utilisation et autres options,
  • Les ¾ haut sont en fait une lampe multicolore.

« Les finitions sont excellentes, le produit est très solide et bien réalisé. » Les Alexiens

L’arrière en ABS est vraiment bien réalisé avec ses ouvertures pour la restitution du son en forme de rosace. C’est ici que vous viendrez insérer les 2 pieds. N’oubliez pas d’enlever la languette de plastique avant la mise en fonction.

Niveau design, rien à dire, même si c’est un avis personnel. Il est vraiment très sympa avec sa forme de disque, sa façade de type plexiglass et son contour en silicone. Vraiment bien. De plus, au niveau qualitatif, les finitions sont excellentes, le produit est très solide et bien réalisé. Le choix et la qualité des plastiques sont très bons car ce sont des polymères très résistants. Le PC ne changera de couleur à l’usage.

A l’utilisation, cette forme permet à la fois une bonne luminosité et un affichage de l’heure sans interaction. L’emplacement des boutons est également bien choisi pour ne pas gêner à l’utilisation même s’il y en a trop, bien trop…

« à la place du « Bip Bip » horripilant qui vous vrille les tympans dès potron-minet, vous allez avoir une douce lumière qui va gagner en intensité »Les Alexiens

Zemismart réveil connecté et lumineux  : les fonctionnalités

Alors ça, c’est une très bonne question et je remercie l’auteur de cet article de la poser. Commençons par les caractéristiques, qui vont vous mettre sur la voie :

  • Nombre de niveaux de luminosité : 20
  • Nombre de couleurs : 7
  • Nombre de niveaux sonores : 16
  • Nombre d’alarmes : 4 via Smart-Life, 2 si non connecté
  • Type d’alarmes : lumière et son, son seul, lumière seule
  • Sons pour alarme : 7 sons de la nature & radio FM
  • Durée de la simulation de lever de soleil : 10 à 60 min
  • Durée du « snooze » : 8 à 15 min
  • Nombre de « snooze » possibles : 5
  • Type de son pour l’endormissement : 3 sons de la nature et radio FM
  • Durée de la simulation de coucher de soleil : 10 à 120 min
  • Type de simulation de coucher de soleil : lumière et son, son seul, lumière seule
  • Fréquence radio FM : 17 à 108 MHz
  • Température d’utilisation : 0 à 40°C
  • Batterie : pile bouton CR2032. Cela veut dire qu’en cas de panne de courant, la pile va prendre le relais. Votre réveil restera en plus connecté au Wi-Fi.
  • Voltage : 100- 240V
  • USB : 5V/2A
  • Wi-Fi : 2,4 GHz seulement
  • Application : Smart Life
  • Contrôle vocal : Alexa et Google Home / Assistant
Alors ? Ça ne donne pas envie ça ? Vous voyez les possibilités ?

Voilà, vous y êtes, mais on va reformuler pour les autres. Nous sommes donc en présence d’un réveil connecté qui va pouvoir vous sortir des bras de Morphée en douceur en imitant un lever de soleil. Cela veut dire qu’à la place du « Bip Bip » horripilant qui vous vrille les tympans dès potron-minet, vous allez avoir une douce lumière qui va gagner en intensité durant le temps que vous avez préalablement choisi, ainsi qu’un son naturel comme une cascade, des oiseaux… A son paroxysme, le volume et l’intensité lumineuse seront aux niveaux que vous aurez entré dans l’application. Et vous pouvez même mettre 4 réveils différents ! Si vous êtes du genre récalcitrant, vous avez des « snoozes » pour lesquels vous pouvez configurer la durée avant de tenter de vous sortir de votre léthargie matinale.

Si le soir vous êtes du genre à vous endormir devant la TV, pourquoi ne pas mettre à contribution ce défaut lourdingue en demandant à votre Smart Clock de vous faire sombrer dans le sommeil via un crépuscule artificiel (à défaut de paradis) ? C’est l’inverse de ce que nous vous avons expliqué précédemment. C’est-à-dire que vous partez d’un volume et d’une intensité maximal jusqu’à arriver à zéro. Et normalement, vous dormez avant. Si en revanche vous préférez lire, pas de problème ! Ce réveil fait aussi lampe. La couleur de base est orangée mais vous avez ensuite 7 autres couleurs (rouge, bleu, vert, jaune…) et même la possibilité de les mettre en alternance.

Grand avantage, il fonctionne avec Smart Life, Amazon Alexa et Google Home, aussi en manuel. Regardons d’ailleurs les boutons : il est possible de tout paramétrer de cette façon et dans ce cas, les 14 pages d’explications sont bien senties. En effet, il y a bien trop de boutons pour un produits connecté. D’autant plus qu’en l’appariant à Smart Life, tout est bien plus simple ! Heureusement.

« Grand avantage, il fonctionne avec Smart Life, Amazon Alexa et Google Home, aussi en manuel. » Les Alexiens

Utilisation au quotidien du réveil connecté

Skill Smart Life pour Amazon Alexa
La skill Smart Life

Comme pour tous ses produits, Zemismart utilise l’application Smart Life. Mais attention, dans ce cas, le réveil est considéré comme une ampoule et il vous faudra donc sélectionner « ampoule Wi-Fi » pour l’installer. Il y a bien l’option réveil connecté dans Smart Life, mais cela ne fonctionne pas (croyez-nous, nous avons essayé).

La question est donc : « comment piloter un réveil reconnu comme une lumière ? On va voir ça. Mais n’oubliez pas d’activer la Skill Smart Life sur Alexa (ou l’action Google Home).« 

Tout d’abord, pour faire entrer le réveil en mode appariement, appuyez environ 10 secondes sur le bouton snooze. Vous allez voir le logo Wi-Fi (à droite sous l’heure) se mettre à clignoter rapidement et le réveil s’allumer en orange. Sélectionnez ensuite éclairage puis ampoule Wi-Fi et laissez faire, c’est très rapide. Renommez votre réveil comme vous voulez. Toujours à la recherche de noms sortant de l’ordinaire, nous l’avons appelé « réveil ».

Une fois que l’appareil est installé sous Smart Life, une excellente surprise nous attend : ce n’est pas une vulgaire ampoule qui apparait mais notre bon vieux réveil ! Il est donc reconnu comme tel par l’application. Et autre très bonne nouvelle, Alexa vous informe que 8 nouveaux dispositifs ont été trouvés. Cela veut donc dire que notre Smart Clock a 8 éléments pilotable à la voix ! Nous les verrons tous à l’heure.

Rien qu’avec le visuel, on se rend compte qu’il va être possible de piloter totalement le réveil via Smart Life ou Tuya (comme vous le voyez sur notre vidéo). Chaque icône est actionnable et est placé au niveau des boutons physique. De plus, le visuel correspond en tout point à celui que vous aurez sur votre réveil. Si le logo « lever de soleil » est affiché en bas, c’est qu’il l’est aussi sur l’appareil. Et franchement, c’est bien plus simple qu’avec les boutons.

Vous entrez dans le menu et hop, vous pouvez tout gérer, à savoir :

  • Définir jusqu’à 4 alarmes différentes, chacune avec ses propres caractéristiques (type de son, durée du lever de soleil, intensité lumineuse…). C’est donc 2 de plus qu’en physique.
  • Définir les paramètres du mode « Fall Asleep », tout comme les réveils.
  • Paramétrage de la fonction « snooze »
  • Gestion des couleurs et l’intensité. De base, elle est orangée. Il faut aller dans colorfull light pour choisir des couleurs.
  • Réglage de la FM

L’intégration à Smart Life est parfaite et c’est un gain d’ergonomie énorme par rapport à ces réglages physiques impossibles. Mais qu’est-ce que ça donne avec Alexa ? En quoi pouvons nous le piloter ? Pas simple à savoir, mais il va suffire de regarder les nouveaux dispositifs remontés dans l’application Alexa afin de s’en faire une idée.

Nous y retrouvons :

  • 4 alarmes : cela veut donc dire que vous pourrez demander à Alexa d’activer (« allume ») le réveil de votre choix. Vous pouvez aussi les nommer comme vous le voulez.
  • Radio FM (marche, arrêt)
  • Fonction Snooze (marche, arrêt) : vous pouvez changer le nom.
  • Fonction Fall Asleep (endormissement) : vous pouvez la nommer comme vous le voulez (« dormir » dans notre cas). Demandez à Alexa de l’allumer et le cycle commence.
  • Fonction light (renommée « réveil » pour nous) : comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran, c’est très limité avec Alexa. Pas de possibilité de changer la couleur et pour faire varier l’intensité, il est juste possible de demander des pourcentages spécifiques. C’est un réel point faible.

Il est bon de savoir que chacun des éléments remontant sous Alexa peut être intégré dans des routines. Par exemple, vous vous couchez, vous demandez à Alexa d’éteindre la lumière et cela active le mode endormissement et l’alarme du lendemain.

Voyez en action ce réveil sur notre vidéo.

La conclusion de ce test est, qu’une fois encore, Zemismart nous a réservé une bonne surprise. Ce Smart Wake Up Light est de très bonne qualité, avec des matériaux reconnus pour leur solidité et un visuel vraiment sympa (mais ce n’est qu’un avis personnel). Les possibilités qui sont offertes avec ce réveil connecté sont vraiment nombreuses : 4 alarmes, réveil avec l’aube, endormissement avec le crépuscule, lumières divers, radio FM (non testée avouons-le, car qui chez les Alexiens utilise encore une FM ?), … Il y a donc énormément de points forts. L’intégration sous Smart Life est loin d’être un gadget car cela permet un pilotage aisé du réveil, qui serait un vrai cauchemar si nous ne gérions que par les boutons physiques. L’utilisation avec Alexa est aussi intéressante car vous pourrez activer les alarmes, le snooze, le fall asleep… par la voix. En revanche, gros point faible, même s’il est possible d’allumer la lumière à la voix, il n’est pas possible de changer la couleur ou d’en demander une spécifique… On lui pardonne, mais quand même, une mise à jour serait bien venue.

Zemismart Smart Wake-Up Light : Réveil lumineux connecté

34.96€
8.2

Installation

9.0/10

Design

9.0/10

Fonctionnalités

8.0/10

Application

7.0/10

Qualité / Prix

8.0/10

Les plus

  • Pilotable en partie à la voix
  • Intégration complète sous Smart Life
  • 4 alarmes programmables
  • Beaucoup de fonctionnalités

Les moins

  • Intégration Alexa pas assez poussée
  • Trop de boutons physiques
  • Utilité de la radio FM ?

Tags
Afficher plus

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

2 commentaires

  1. Merci Les Alexiens pour vos tests d’appareils sortants du commun. Mon oniomanie me donne envie de l’acquérir, à entendre tous ses avantages bien séduisants. Mon problème très personnel est que je n’ai quasi aucun mal à m’endormir… et j’ai aussi une très grande facilité à me réveiller, au bout d’environ 4 heures de repos quotidien, depuis des années !
    Auriez-vous dans vos cartons, un prolongateur de nuit SVP ? Néanmoins je remercie toute l’équipe qui ne cesse de tester et nous éclaire avec des produits high-tech, nous rendant d’immenses services dans nos vies trépidantes. Merci.

    1. Hello Fred,
      Merci pour ce retour ! 🙂 Je n’ai aucun problème non plus, je me lève aussi sans réveil, mais c’est vrai que c’est un produit séduisant et original. On va se renseigner pour le prolongateur de nuit… 😜
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer