Test Heyup Boxe Lite : un vidéoprojecteur connecté à emmener partout

Notre avis sur le vidéoprojecteur Heyup Box Lite

Heyup Box Lite

Heyup Boxe Lite

Prix au : 13 avril 2024 10 h 06 min

Les vidéoprojecteurs sont toujours peu utilisés dans les foyers. Ce sont pourtant des appareils plus polyvalents qu’une simple TV car, en fonction des modèles, ils sont « invisibles », ils prennent en charge tout type de média, permettent d’avoir une image relativement grande, une impression de vrai home cinéma… Mais ils coûtent encore relativement chers, surtout pour les appareils mis en place à demeure.

Il existe cependant des modèles nomades, des projecteurs d’appoints faits, non pas pour remplacer la télévision principale mais pouvant être utilisé plus occasionnellement où on le souhaite : chez soi, en vacances, chez des amis… Bien sûr, quand le produit fini coûte le prix de l’unique ampoule d’un appareil de milieu de gamme, il faut bien avoir à l’esprit qu’il va falloir faire des concessions… Et nous allons voir cela avec le vidéoprojecteur Heyup Boxe Lite, compact et léger, disponible à 149€ seulement. Pas cher, mais utile ?

Heyup Boxe Lite : un vidéoprojecteur très abordable

Unboxing

Heyup est plus qu’une marque. C’est un site web communautaire ayant pour but de faire découvrir des produits innovants, en toute transparence, à un public technophile. C’est donc avant tout un site web mais le vidéoprojecteur Heyup Boxe est leur premier produit à marque. Le Boxe Lite en est la seconde itération.

Le Heyup Boxe Lite est livré dans un carton qualitatif, de couleur vert pastel très clair, avec des touches argentées et un dessin du produit. Cet emballage est compact, 17 x 19 x 19 cm pour 1 kg, et présage d’un produit réellement nomade.

A l’intérieur, bien calé dans une mousse, le projecteur est fourni avec un câble d’alimentation (assez court) et une télécommande (fonctionnant avec 2 piles AAA non fournies). Le Heyup Boxe Lite est une boite en plastique orange (existant aussi en blanc) de 12,2 x 14,4 x 16,6 cm pour 960 g. En plastique ABS et en tissus, les finitions sont très bonnes.

Sur la face avant, vous trouverez l’objectif au fond d’une ouverture de 5 cm de diamètre. En dessous, l’un des 2 capteurs I.R. pour le fonctionnement via la télécommande. Le tissu sur cette face est une simple décoration (réussie malgré tout) et non un parement pour haut-parleur. Sur le côté gauche se trouvent la fiche pour venir y mettre le câble d’alimentation (avec prise standard sans mise à la terre) et la grille de ventilation. Cette ventilation est assez silencieuse car elle ne va pas développer plus de 30 dB.

Sur l’arrière, la plaque trouée cache un haut-parleur de 3W. C’est correct pour ce type de produit.

Au-dessus, plusieurs connectiques s’offrent à vous :

  • Un second capteur I.R. pour la télécommande. Ainsi, vous pourrez l’utiliser de n’importe quelle position.
  • Une entrée HDMI. Vous pourrez ici y brancher un PC, un Fire TV, un Chrome Cast…
  • Une entrée USB pour y brancher un disque dur externe, une clef USB…
  • Une prise Jack 3.0.

Sur le dessus, un bouton entouré d’une LED permet d’allumer et éteindre l’appareil. Un appui pour allumer et deux pour éteindre. Elle est bleue en fonctionnement et rouge en veille. Sur la partie avant, une roue crantée permet de faire le focus. En effet, pour ce prix, pas d’autofocus mais une molette pour un réglage manuel.

Sur le dessous, un pas de vis 1/4″ va permettre de venir fixer la Heyup Boxe Lite sur un support de type trépieds pour appareil-photo. Ainsi, vous pourrez placer le vidéoprojecteur où vous le souhaitez.

La télécommande est en plastique de piètre qualité. En effet, le cache à piles s’est en partie cassé quand nous l’avons ouvert.

Elle est assez basique sur les options :

  • On/off.
  • Réglage (en haut à droite),
  • Ratio de l’écran : 16 :9 ou 4 :3,
  •  Rotation de l’écran,
  • Choix de la source d’affichage,
  • Un pavé avec flèches de contrôle et bouton OK,
  • Menu (///)
  • Accueil (maison)
  • Retour
  • Pavé de gestion du son (moins, plus et mute).

Nous sommes sur un produit donnant une bonne première impression : qualité des finitions, aspect et design général. Il est vrai que son aspect général est plutôt bien vu.

Caractéristiques techniques

  • Marque : Heyup
  • Modèle : Heyup Boxe Lite
  • Type : Projecteur multimédia
  • Lumens ANSI : 150. Peu… Très peu…
  • Ratio de contrastes : 1000 :1. Là encore, c’est peu.
  • Ratio d’image : 1,3 :1. Cela veut dire qu’à 1,3 m de distance, l’image affichée aura une largeur de 1 m.
  • Format d’ image : 1080p full HD
  • Taille de l’image idéale : 80 à 120 pouces soit 203 à 305 cm
  • Ratio NTSC : 75%. Plutôt bien.
  • Température de fonctionnement : 0 à 35°C
  • Protocole : Wi-Fi 2,4 GHz
  • Lampe : LED
  • Système : TFT LCD, donc une image lumineuse et nette.
  • Source : interne (Android 9), HDMI 2.0 et USB
  • Sortie audio : Jack 3.0 ou Bluetooth pour le raccorder à une enceinte plus puissante ou un Home Cinéma Audio.
  • Stockage : 1GB de RAM + 8 GB de ROM
  • Format d’image : BMP/JPG/PNG
  • Format vidéo : MP4, VOB, 3GP, TP, TS, MPE, F4V, DAT, WMV, MOV, FIV, TRP…
  • Format Audio : MP3, WMA, M4A, MP2, AAC, OGG, WAV, FLAC…
  • Format divers : TXT
  • Alimentation : sur secteur
  • Dimensions : 122 x 144 x 166 mm
  • Poids : 960 g

Concernant les caractéristiques du Heyup Boxe Lite, nous ne pouvons bien entendu pas les comparer à celle d’un vidéoprojecteur fixe. En effet, la luminosité de 150 lm ANSI (American National Standards Institute, permettant de comparer la luminosité de ce type d’appareil) est relativement faible mais cela va surtout avoir un impact si vous décider de l’utiliser dans un environnement plus ou moins lumineux. En effet, avec 150 lm ANSI, si vous êtes dans le noir ou dans une forte pénombre, il n’y a pas de problème, mais dans un environnement lumineux, c’est une autre histoire… Les contrastes sont aussi relativement faibles, mais toujours à comparer avec les conditions d’utilisation. Il est en général préconisé 1000 lm ANSI et en dessous de 10000 :1 pour les contrastes, nous aurons une image un peu fade. Mais là encore, si vous êtes dans le noir, il s’en sortira de façon très correcte. Pour le reste, une image en Full HD, 75% NTSC, Android, mirroring, 80 à 120 pouces de diagonale… C’est plutôt bien. Gardons à l’esprit que nous sommes sur un vidéoprojecteur à petit prix. L’avantage de la lampe LED est de moins consommer, moins chauffer et donc de nécessiter une ventilation moindre, donc moins de bruit.

Heyup Boxe Lite : réglages et utilisation

Nous sommes réellement sur du plug and play, dans le sens où vous le branchez et vous vous en servez directement. Si vous souhaitez le connecter à internet, rendez-vous dans les paramètres et sélectionnez la roue crantée en haut à droite à l’aide de votre télécommande.

De là, vous pouvez régler les paramètres réseau. Sélectionnez votre Wi-Fi et entrez votre mot de passe. Utilisez les flèches et le bouton OK pour valider les caractères. En allant dans paramètres de projection, vous avez la possibilité de modifier l’affichage sur la surface.

La « méthode de projection » va consister à choisir entre le ratio 16 :9 ou 4 :3. La correction avancée d’image est plus pour le rendu général (angle droit, arrondis…), réinitialiser remet tous les réglages à zéro et dimensionnement personnalisé va consister à décider vos propres réglages. Celui qui risque de vous servir un peu plus est le « trapèze ».

En effet, si votre Heyup Boxe Lite est à la bonne hauteur et perpendiculaire à votre mur, l’image sera bien rectangulaire. Mais si l’appareil est un peu bas, un peu haut et / ou légèrement de côté, l’affichage sera déformé et aura une forme de trapèze (un rectangle déformé). Pour cela, ce réglage va permettre de venir déformer l’image de sortie pour que sur le mur, elle soit bien rectangulaire. Un paramètre essentiel donc.

Le réglage temps vous permet de régler l’heure, le fuseau horaire, le format… Sur le principe, peu d’intérêt.

Au niveau des paramètres communs, vous avez la possibilité de choisir la langue du système (il y a en plus d’une vingtaine). La méthode de saisie permet de sélectionner le type de clavier qui sera affiché, ou mode souris… La source prédéfinie est le choix de la source par défaut quand l’appareil se lancera (HDMI, USB ou interne). Le Mode d’alimentation est le réglage de la mise en veille…

Enfin, le mode Bluetooth permet d’activer le protocole et associer des appareils acoustiques pour se substituer au haut-parleur de la boxe. Les réglages sont donc assez basiques, mais ils vont à l’essentiel.

Concernant l’accueil, il est relativement sobre et, avis personnel, un peu loupé car il fait vieux.

Il y a différentes parties sous formes de tuiles. Sur la droite, 4 partitions permettent d’accéder à des fonctions spécifiques :

  • Explorador (superbe traduction loupée en espagnol au lieu du français, tout comme « Tienda De Aplicaciones ») : vous pourrez aller sur Internet si vous le souhaitez.
  • MaxhubShare : C’est une application de Mirroring. Vous pouvez utiliser des applications comme Miracast, screen Mirroring
  • Invisible Art : un choix assez restreint d’économiseurs d’écran.
  • Média : Cela donne accès au stockage interne du projecteur (8 GB). Vous avez en effet la possibilité de venir y enregistrer des vidéos, musiques et autres afin d’utiliser la Boxe Lite comme un centre multimédia. Vous reconnaitrez une interface Android avec DCIM, Movies, Download…

Viennent ensuite les stores d’applications. Il y a tout d’abord celui du projecteur en tant que tel, appelé « Tienda De Aplicaciones ». Sur base Android. Vous avez accès à Aptoide TV, YouTube, Netflix… En revanche, Amazon Prime Video, même si listé, n’est pas disponible ni activable, vous devrez donc en passer par un magasin d’application alternatif tel qu’Aptoide TV. Il est également possible de mettre en favoris certaines applications sur la page d’accueil.

Vous avez malgré tout la possibilité de lancer le Play Store, mais dans une ancienne version et donc assez expurgé. Là encore, pas de Prime Video ni de Netflix disponible mais d’autres applications comme Molotov, PlutoTV… Nous sommes sur des markets relativement anciens et donc limités. Si vous êtes adeptes de Prime Vidéo, il existe d’autres moyens : passer par les ports USB et HDMI.

Nous avons ainsi branché un FireTV Stick à la fiche HDMI et pu profiter des possibilités offertes par cet appareil. En sélectionnant la source HDMI, vous projetterez le système d’exploitation Amazon et retrouverez toutes vos applications de streaming favorites. L’autre intérêt, en plus de l’utilisation à la voix comme cela est possible avec Fire TV, c’est que la qualité de l’image sera mieux rendue du fait du meilleur traitement logiciel que celui d’un Android 9 poussif. Et, cerise sur le gâteau, quand vous êtes sur l’accueil principal de la Boxe Lite, vous pouvez avoir un visuel animé et fonctionnel de ce qui se passe sur l’USB ou l’HDMI.

A l’utilisation, le vidéoprojecteur Heyup Boxe Lite est étonnamment bon au regard du prix. Il faut malgré tout être dans une forte pénombre ou l’obscurité pour en profiter pleinement. En effet, les 150 lm ANSI sont trop peu puissants pour avoir une image visible en présence de luminosité. Le rendu sera pale et terne, blanchâtre… Mais dans le noir, ce n’est plus pareil.

Effectivement, les contrastes sont un peu poussifs et la luminosité un peu juste mais c’est loin d’être rebutant et ridicule. Même si l’image manque d’éclat en comparaison de produit plus cher, elle est tout de même relativement bien rendue, le TFT LCD fonctionnant bien. C’est même une très bonne surprise.

Concernant la netteté, nous sommes seulement sur du Full HD, le 4K étant encore rare sur ce type de produit, et plus l’image est grande, moins elle sera précise. Vous avez la possibilité d’avoir une image de plus de 3m de diagonale avec encore de bons résultats. Mais pour en profiter pleinement, 80 au 100 pouces semblent la taille optimale. La focale standard fait que le projecteur sera à votre niveau voir même devant vous. Attention donc à l’endroit où le mettre. Mais pour un produit nomade, il est franchement bon. De plus, il fait très peu de bruit et c’est réellement agréable. Le rendu sonore est assez bon car, malgré ses 3W, il ne sature pas. Attention, ne vous attendez pas à du Dolby, ni même à de la stéréo de qualité. Cependant, il est assez équilibré. Libre à vous d’y brancher une console de jeu, un PC ou encore un Smartphone pour passer une soirée entre amis ou ne pas monopoliser la TV.

Pour faire une idée des performances du Heyup Boxe Lite, nous vous invitons à regarder notre test YouTube (n’oubliez pas de liker et de vous abonner, ça fait chaud au cœur) :

 

En conclusion de ce test, le vidéoprojecteur Heyup Boxe Lite est un produit qui peut sembler poussif sur le papier mais qui est relativement bon à l’utilisation. En effet, sa puissance lumineuse (150 lm ANSI) et son ratio de contraste (1000 :1) sont relativement faibles et font qu’il n’est ni fait pour une utilisation à demeure ni pour une projection en plein jour, mais dans le noir ou la forte pénombre, il est franchement bon au regard du prix. Gardons en effet à l’esprit que le prix de cet appareil est celui d’une simple lampe de projecteur de moyen de gamme. Il fonctionne avec une lampe LED, système de rendu TFT LCD, génère peu de chaleur et est relativement peu bruyant (30 dB).

Dans une pièce éclairée, l’image est un peu terne, mais dans le noir le rendu est très satisfaisant. La résolution en Full HD 1080p est plutôt bonne, même si elle atteint ses limites pour les restitutions les plus importantes. Une image de 80 à 120 pouces est le ratio optimal pour les images en 16 :9 ou 4 :3. Bien entendu, plus l’image est grande, moins elle est nette. Le son est aussi assez intéressant pour un produit d’appoint. Vous pouvez y associer en Bluetooth un système sonore pour plus d’immersion.

Connecté, il fonctionne en Wi-Fi 2.4 GHz, mais embarque un Android 9 désuet faisant que des applications de streaming ne sont pas prises en charge (ni par le market interne ni par Google Play). A noter également des erreurs de traduction, mais sa connectique HDMI et USB fait que vous pourrez y brancher un FireTV Stick ou un Chromecast et ainsi profiter d’un système performant et d’un meilleur traitement de l’image, ainsi que de commandes vocales.

Avec le Heyup Boxe Lite, nous sommes sur un vrai vidéoprojecteur nomade, pouvant être mis en appoint chez soi ou emmené en vacances, chez des amis, pour des soirées… Il est donc limité dans ses caractéristiques car pas fait pour remplacer une TV ni un projecteur à demeure, mais à la fois le rendu vidéo et le son le rendent tout à fait polyvalent et font de lui une très bonne surprise à moins de 150€.

 

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !