Test du Konyks FireSafe 2, un détecteur de fumée Wi-Fi compact

Konyks FireSafe 2

Konyks FireSafe 2 -Détecteur de fumée connecté Wi-Fi

Prix au : 6 février 2023 13 h 27 min

Deux ans après la sortie de son premier détecteur de fumée connecté, l’entreprise toulousaine revient avec son tout nouveau Konyks FireSafe 2. Toujours connecté en Wi-Fi, cette nouvelle itération se veut plus facile à installer mais, surtout, plus compacte. Voyons si ce DAAF fait le taf !

Konyks FireSafe 2 : un DAAF aux normes NF et CE

Présentation

C’est dans un emballage aux couleurs désormais bien connues de la marque que nous est livré le Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée (DAAF) Konyks FireSafe 2. Comme nous l’indique son packaging, il est bien entendu connecté et appartient à la gamme « Easy », ce qui signifie qu’en plus du très classique Wi-Fi 2.4 GHz, il fait appel au Bluetooth pour faciliter son installation. Propulsé par la plateforme Tuya, il peut être utilisé sur l’application éponyme, ou encore sur Smart Life, et bien entendu sur l’application Konyks. Pas de signe de compatibilité avec nos assistants vocaux, ce qui n’est guère surprenant puisque ces derniers ne prennent pas en charge les DAAF.

A l’ouverture, nous sommes frappés par la compacité du dispositif. Contrairement à son prédécesseur, le FireSafe 2 se fait désormais très discret et ne mesure plus que 8,6 cm de diamètre pour 3,1 cm d’épaisseur. Livré avec trois vis et autant de chevilles, le détecteur de Konyks est alimenté par une pile CR123A fournie qui lui confère une autonomie de 5 ans contre 2 ans pour le précédent modèle. Une excellente nouvelle car il faut bien avouer qu’une fois posés, ces détecteurs sont souvent difficiles d’accès.

Répondant à la norme européenne NF EN 14604 de novembre 2015, le Konyks FireSafe 2 dispose du marquage CE et peut être installé par le seul occupant du logement. Comme le veut la réglementation en vigueur, il émet une puissance sonore minimale de 85 dB, comporte un bouton de test manuel en plus de son système automatique et dispose d’un dispositif empêchant sa fermeture et donc son installation si la pile est absente. Justement, passons à son installation avant le traditionnel détour par sa fiche technique.

« le FireSafe 2 offre bien plus qu’un détecteur classique »

Spécifications techniques

  • Marque : Konyks
  • Modèle : FireSafe 2 (WS2SA-5)
  • Type : Détecteur Autonome Avertisseur de Fumée (DAAF)
  • Détection : Photoélectrique
  • Alarme : env. 85 dB à 3 mètres
  • Alarme visuelle : Voyant LED rouge
  • Alimentation : 1 piles CR123A (1500 mAh / 4.5 W/h)
  • Autonomie : 5 ans sur une base de 1 autotest par mois.
  • Alertes : en cas de piles faibles, de pannes, déconnexion, fin de vie du produit
  • Connectivité : WiFi 2.4 GHz + Bluetooth (appairage)
  • Portée Wi-Fi : env. 30 mètres en champ libre
  • Température de fonctionnement : entre 0° et 40° et humidité < à 95%
  • Règlements et normes : Motif sonore ISO 8201, NF EN 14604, marquages CE et RoHS,
  • Application : Konyks, Tuya / Smart Life
  • Dimensions : 86 x 31 mm
  • Poids : 97 grammes

Installation du Konyks FireSafe 2 sur Tuya / Smart Life

Le Konyks FireSafe 2 s’appuie sur la technologie Wi-Fi et l’environnement Tuya / Smart Life. Comme c’est désormais le cas de tous les nouveaux produits de la marque, il intègre également le Bluetooth pour une installation facile, du « friction less » comme on dit dans le jargon.

Mettons à l’épreuve le système Easy. Pour ce faire, nous avons utilisé l’application Smart Life, mais il est tout à fait envisageable d’utiliser Konyks ou Tuya puisqu’il s’agit de la même plateforme.

  1. Activez Wi-Fi et Bluetooth ;
  2. Cliquez sur le « + » en haut à droite ;
  3. Appuyez trois fois sur le bouton central ;
  4. Attendez que le Bluetooth détecte l’appareil et appuyez sur « Ajouter » ;
  5. Renseignez vos identifiants Wi-Fi ;
  6. C’est bon, votre appareil est prêt à être utilisé !
Comme nous l’avait promis Konyks, le mode Easy n’a pas volé son nom et l’installation est sans difficulté grâce au Bluetooth qui détecte immédiatement de dispositif. Plus besoin de jongler entre les Wi-Fi 2.4 et 5 GHz, c’est très appréciable.

Utilisation du détecteur de fumée Wi-Fi

En vous rendant sur la fiche de l’appareil dans l’application pour la première fois, il vous est demandé de faire un test de notification. S’agissant d’un appareil de sécurité, nous vous invitons évidemment à le faire car il serait dommage que la détection ne fonctionne pas au moment voulu.

Ceci fait, l’application vous permet de :

  • Visualiser le niveau de batterie : en pourcentage ;
  • Gérer les notifications : détection de fumée, fin de détection et batterie faible ;
  • Consulter l’historique de l’appareil ou des automatisations ;
  • Créer des scénarios : pour recevoir des notifications de l’application (gratuit), par SMS ou téléphone (service payant), allumer la lumière en cas de détection de fumée, déclencher une sirène compatible, etc.

Évidemment, tout l’intérêt d’un détecteur de fumée connecté est de créer des automatisations. Qu’il s’agisse de scénarios d’alerte ou de simples notifications de rappel pour ne pas oublier de faire le plein de piles, le FireSafe 2 offre bien plus qu’un détecteur classique.

Si vous êtes un adepte de la plateforme Tuya / Smart Life, vous pouvez par exemple automatiser des éclairages, voire même déclencher une sirène compatible. C’est un vrai plus pour tous ceux qui ont des soucis d’audition ou un sommeil très lourd. Cela peut aussi être intéressant pour sécuriser l’habitation d’une personne âgée, ce modèle ne nécessitant qu’une simple connexion Wi-Fi pour fonctionner.

Malheureusement, si les scénarios remontent sous Alexa et Google Home, le FireSafe 2 n’est pas utilisable dans des routines. Nous ne saurions cependant blâmer Konyks pour ça puisque cette lacune vient de nos assistants qui ne connaissent tout simplement pas ce type de dispositif. En revanche, vous pourrez aller plus loin et créer des scénarios vocaux avec Home Assistant, Jeedom, ou encore Homey Pro.

Si vous être versé dans la domotique, l’intégration Tuya sur Home Assistant vous permettra en effet de faire des automatisations intéressantes et, bien entendu, d’afficher le statut de votre Konyks FireSafe 2 sur votre tableau de bord. Mieux encore, vous pourrez ensuite créer des routines avec votre assistant vocal.

Notre avis sur le Konyks FireSafe 2

Sans aller jusqu’à mettre le feu chez nous, nous avons testé le Konyks FireSafe 2 avec de la fumée de bougie ou encore de la vapeur de cigarette électronique. Les deux ont bien fait réagir le dispositif comme nous l’attendions. Nous avons constaté une latence de 15 à 30 secondes, soit une meilleure réactivité que pour le FireSafe premier du nom. Évidemment, plus la fumée ou vapeur est dense, plus l’appareil réagit vite, mais nous avons trouvé ce détecteur plutôt sensible. Un très bon point.

La rapidité des notifications fut aussi excellente, nous avons toujours été notifié très rapidement. Plus que de simples notifications, ce sont même des alarmes incendie avec une sonnerie spéciale qui nous alertent immédiatement et ne cessent qu’après intervention de l’utilisateur. Vous ne risquez donc pas de passer à côté de la notification. Un autre très bon point.

Nous n’avons pas expérimenté le système payant, mais sachez qu’il est également possible d’être alerté par un appel automatique ou par SMS. Pour cela, il vous faudra évidemment renseigner votre numéro de téléphone.

L’intérêt d’un détecteur de fumée connecté est évidemment encore plus grand avec des automatisations ou scénarios, et que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pourrez facilement en créer très simplement. Pour les utilisateurs de domotique Home Assistant, par exemple, les possibilités c’est nombreuses.

Enfin, contrairement à beaucoup de modèles disponibles sur des sites chinois, choisir une entreprise française comme Konyks vous assure une parfaite conformité à la norme NF EN 14604 en vigueur. C’est un point non négligeable.

Proposé à 59.99€, le Konyks FireSafe 2 n’est pas le moins cher du marché, mais c’est un produit à la fois performant et sécurisant que nous vous recommandons.
Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.