Test Ampoule LIFX Clean : autopsie en HEV d’une idée marketing !

LIFX Clean A60 - Ampoule avec lumière HEV antibactérienne

LIFX Clean A60 1200 lumens [B22], Pleine couleur avec lumière HEV antibactérienne, Ampoule LED connectée Wi-Fi, Pas de pont, Compatible avec Alexa, Hey Google, HomeKit et Siri

Prix au : 19 mai 2022 6 h 52 min

Les ampoules connectées sont le b.a.-ba de la domotique. De la simple ampoule rétro en blanc chaud à l’excellente Philips Hue fonctionnant en ZigBee, il y en a pour tous les goûts et surtout à tous les prix. Certains nous dirons que peu importe le prix, une ampoule connectée ne fait qu’éclairer… Que nenni, très chers ! Et c’est ce que nous démontre la marque premium LIFX avec son ampoule LIFX Clean.

LIFX a en effet mis au point une lampe qui, en plus d’avoir d’excellentes spécifications (chaleur des blancs de 1500 à 9000 K, 16 millions de couleurs avec 550 milliards de graduations, 1200 lumens, compatibilité avec les assistants vocaux…), va vous permettre de désinfecter les surfaces grâce à la technologie HEV. La marque annonce pouvoir détruire jusqu’à 90% de bactéries ! En pleine épidémie de COVID, sommes-nous sur un réel produit miracle qui va révolutionner votre façon de désinfecter ou une élucubration marketing malvenue ? Proposée entre 68 et 79€ (voire moins en fonction des promotions), nous allons vous aider à y voir plus clair sur cette .

LIFX Clean : une ampoule avec lumière HEV antibactérienne

Unboxing

LIFX (prononcez Life ex, à l’anglaise) est une marque australienne premium qui s’est spécialisée depuis 2012 dans les ampoules et les luminaires en jouant les cartes de la qualité, l’innovation et l’originalité. Cette qualité a un prix car comme les Hue, elles sont parties des produits les chers.

L’aspect haut de gamme de la LIFX Clean se voit avec le packaging : impressions glacées, mise en avant des spécifications (luminosité, fonction « Clean », chaleurs des blancs…). La prise en charge par les assistants vocaux est bien présente avec Amazon Alexa, Google Assistant, Siri et Apple Homekit, Bixby et Samsung SmartThings. La boite et le support de l’ampoule étant en carton, le tout est 100% recyclable.

Nous avons testé la référence LIFX Clean A60 à culot Edison 27 (E27). Elle est livrée avec 6 petits guides d’installation (dont un en français) et une carte photosensible vous permettant de visualiser l’action de la fonction HEV.

L’ampoule en tant que telle à des dimensions en accord avec la nomenclature A60. C’est à dire qu’elle va faire au maximum 63,5 mm de diamètre pour 11,6 cm de longueur (incluant 3 cm de culot à vis). Elle est relativement lourde avec près de 160 grammes. Mais sa forme n’est pas celle de l’ampoule A60 de base. En effet, vous voyez que la tête est plate et qu’elle est de forme cylindrique sur ces 2/3 une fois mise en place. En plastique ABS et PC, cela va lui permettre de résister aux UV et à la chaleur (ce qui tombe bien car elle a tendance à chauffer).

« voilà une ampoule qui sort décidément de l’ordinaire… »

La qualité globale de l’ampoule LIFX Clean est excellente. On y retrouve le logo de la marque, mais aussi les trois petits éclats spécifiques au mode Clean.

Ampoule LIFX Clean : les caractéristiques techniques

Voici les spécifications de notre LIFX Clean, modèle LHLA19E27UVIN :

  • Marque : LIFX
  • Modèle : LIFX Clean A60
  • Forme du bulbe : A60 donc 6,35 cm de diamètre et 11,6 cm de longueur
  • Culot : Edison 27 ou E27 (27 mm de diamètre)
  • Classe énergétique : A+ (ancien barème)
  • Puissance : 12W,
  • Durée de vie : 25000 h de fonctionnement (dans la moyenne),
  • Nombre de cycles : N.C.
  • Puissance lumineuse : 1200 lm,
  • Couleurs : 16000000 mais 550 milliards de graduations de couleurs (avec les intensités et saturations).
  • Blancs : 1500 à 9000 K, soit blanc très chaud à très très froid.
  • Dimmable : oui
  • IRC : Sup à 80
  • Angle de diffusion : 210°
  • Température minimale de fonctionnement : -10°C
  • Allumage complet : 1 sec maximum.
  • Connectivité : Wi-Fi en 2,4 GHz, IEEE 802.11 b/g/n
  • Alimentation : AC 100-240 V en 50/60 Hz.

Les caractéristiques techniques de cette LIFX Clean sont donc excellentes et on apprécie notamment les 1200 lumens faisant de cette ampoule connectée l’une des plus puissantes et offrant la plage de chaleur des blancs la plus étendue du marché. On passe outre les 550 milliards de graduations, un gros chiffre pour faire plaisir au marketing mais qui n’apporte rien (multipliez les 16 millions par les possibilités de saturation et d’intensité et ça fait beaucoup… tout comme les autres ampoules couleurs), mais ajoutez à cela le HEV et voilà une ampoule qui sort décidément de l’ordinaire…

« Plus la fréquence est élevée, plus la longueur d’onde est courte (il y a plus de « vagues ») et plus il y a d’énergie. »

Mais qu’est-ce que le HEV ?

Le High Energy Visible light ou lumière visible à haute énergie est une lumière de longueur d’onde de 405 nm, très proche des UV, qui commencent quant à eux à 400 nm.

Les UV sont utilisés depuis des années pour désinfecter les ambiances, les surfaces et certains produits (comme l’eau). Pour information, la lumière est une particule (photon) et une onde. Et comme toutes les ondes, elle a une fréquence (à partir de 400 nm pour les UV comme nous l’avons vu). Plus la fréquence est élevée, plus la longueur d’onde est courte (il y a plus de « vagues ») et plus il y a d’énergie. Les UV, très énergétiques (en particulier les UV-C) vont venir altérer l’ADN/ARN des bactéries et des virus. Il faut voir cela comme des petites billes énergétiques (les photons) qui vont soit venir casser des liaisons au sein du génome ou des plasmides bactériens ou de l’ADN/ARN des virus soit, au contraire, apporter l’énergie nécessaire pour créer des liaisons qui ne devraient pas se faire. Ainsi, les bactéries et virus seront détruits rapidement (de l’ordre de 5 min avec des UV-C). Les UV ont aussi des impacts sur notre santé et vous pouvez vous en rendre compte si vous restez trop longtemps au soleil. Il n’est donc pas possible de les utiliser sur une lumière d’ambiance, il y aurait trop de risque.

C’est pour cela que les LED à 405 nm ont été développées. Tout en restant dans la lumière visible, cette longueur d’onde va apporter suffisamment d’énergie pour un rôle bactériostatique et bactéricide. Attention, aucun protocole n’est disponible à l’heure actuelle sur les virus. Les tests faits en laboratoires universitaires ne portent que sur les bactérie végétatives (non sporulées donc les plus faciles à détruire) et démontre qu’il est en effet possible de détruire entre 30 et 90% de la charge bactérienne en bactéries pathogènes… à condition d’être placée entre 2 et 40 cm des surfaces et de laisser à agir entre 2 et 12 heures…

Quand LIFX dit que 90% des Escherichia Coli et Staphylococcus Aureus ont été détruits, il faut connaitre les conditions de test. Pas chose aisée, mais un rapport confidentiel quoique disponible sur Internet, montre que la marque s’est basée sur 24 séries de tests :

  • 12 tests pour E. Coli avec une durée de traitement allant de 2 à 12 heures (2, 4, 8 et 12h) et une distance à la source de 40, 80 et 122 cm. Avec 3 concentration initiales différentes.
  • 12 tests pour S. Aureus méticilline résistant, avec une durée de traitement allant de 2 à 12 heures (2, 4, 8 et 12h) et une distance à la source de 40, 80 et 122 cm. Avec 3 concentration initiales différentes.

Les résultats montrent que pour détruire 85% des E. Coli, par exemple, il faut rester 12 heures à 122 cm ou 12 heures à 80 cm pour 90% de létalité ou encore 2 heures à 40 cm pour le même résultat. Pour le S. Aureus, les résultats sont moins bons et il n’y aura que 40% de destruction au maximum en 2 heures à 40 cm. Et là encore, la destruction finale dépendra de la charge bactérienne initiale. Plus il y en a, moins la réduction logarithmique sera importante.

Mais pourquoi la lampe fonctionne moins bien quand on l’éloigne ? Car l’énergie diminue en fonction du carré de la distance.

Que retenons-nous de cela ?

Tout d’abord que nous sommes sur des analyses en laboratoire et donc pas du tout dans l’ambiance d’une pièce ou d’une maison. Ensuite, que sans avoir une idée de la charge initiale, il n’est pas possible de savoir si la désinfection sera efficace. Et pour finir, que les tests n’ont rien à voir avec une utilisation normale d’un consommateur lambda. Qui va mettre une lampe de 1200 lm à 40 cm d’un clavier ou une table ? Qui va la laisser tourner 12 heures ?

« l’ampoule LIFX Clean sent bon le marketing »

Cela nous met donc la puce à l’oreille : bien que puissante, cette ampoule « antibactérienne » ne servira à rien si vous l’utilisez en ampoule d’ambiance. En effet, si vos équipements à désinfecter sont à plus de 1,2 mètre, il vous faut soit 30 ampoules, soit la laisser tourner 2 jours non-stop. Nous ne sommes donc pas sur la désinfection d’ambiance que la marque laisse entrevoir (aseptiser l’évier, cela veut dire avoir une ampoule à 40 ou 80 cm d’un point d’eau et la focaliser dessus pendant 8 à 12h) et l’ampoule LIFX Clean sent bon le marketing.

Attention, également, car les HEV sont aussi mis en cause dans des maladies de l’œil comme les DMLA en cas de contacts réguliers ou prolongés.

LIFX Clean : fonctionnement avec l’application maison

Une application convaincante

LIFX a développé son application, sur une base totalement propre à eux. Un peu comme l’application Philips Hue, la marque mise sur la qualité, la polyvalence et la personnalisation. Il faut tout d’abord y créer un compte, mais rien de méchant, il suffit comme toujours d’un courriel, un mot de passe (c’est-à-dire la réponse ad-hoc au mot de sommation chez les militaires, mais rassurez-vous ils ne le savaient pas non plus) et une validation.

Pour ajouter un nouvel équipement, c’est presque encore plus simple. Activez votre Wi-Fi (connectez votre smartphone au réseau qui sera utilisé par la lampe), votre Bluetooth et votre GPS puis appuyez sur le « + » en bas à droite, puis « New Lights » et « Nouvelle lampe ». Votre lampe apparait alors comme par magie. Sélectionnez-la puis venez entrer vos paramètres Wi-Fi. L’application va demander à venir se connecter au réseau propre de la l’ampoule. En général, avec se type d’installation, ça se passe très bien ou ça sent le pâté. Dans ce cas, c’est nickel. L’avantage est aussi que vous n’aurez pas à batailler avec les réseaux 2,4 ou 5 GHz, cela se fait tout seul via la connexion à la LIFX Clean. Et voilà. Il faut quand même une bonne minute. Mais c’est très simple.

L’application LIFX est assez bien faite. Vous devrez dans un premier temps dire où se trouve la lampe (Bureau, Cuisine…), après lui avoir donner un petit nom. Les différentes zones seront accessibles depuis la page d’accueil. Vous pourrez ainsi activer ou désactiver les lumières dans une pièce entière d’un seul geste. En cliquant sur l’ampoule qui vous intéresse, vous avez accès à ses paramètres. Les afficionados de Hue ne seront pas dépaysés.

Vous retrouvez les :

  • Couleurs : variation de la saturation en jouant avec la zone de la palettes couleurs (graduation du haut au bas de la palette), de l’intensité via la « roulette » centrale (monter ou descendre) et de la couleur en faisant tourner la palette à droite ou à gauche. 550 milliards de possibilité… Oui oui, si le marketing vous le dit ! Avec la saturation au minimum, les couleurs tirent toutes sur le blanc. A l’inverse, au max, elles sont bien franches.
  • Blancs : choisissez la chaleur en faisant jouer la roulette. En haut, la température en Kelvin est notée. Par exemple, à 900K, vous êtes en blanc « Glace Bleu » et « Lueur d’une bougie » à 1500K. Là encore, venez jouer avec la molette du milieu pour faire changer l’intensité.
  • Thèmes : vous avez des couleurs préchargées, non modifiables et fixes afin d’adapter l’ambiance visuelle.
  • Palettes : vos réglages favoris.

Vous avez également la possibilité de créer des scènes et des programme (ou scénario si vous préférez).

  • Scènes : il y a en tout et tout 8 Scènes / Effets préétablies. Vous y accédez avec le logo de la main et des trois étoiles en haut à droite. En sélectionnant une scène, vous pouvez modifier les paramètres, les effets, les durées… Vous avez aussi la possibilité d’en créer de nouveau (nouvelle scène).
  • Programmes : vous pouvez en créer en cliquant sur le « + » en bas à droite et « nouveau programme ». Vous pourrez ainsi totalement automatiser une action comme lancer un cycle de stérilisation à une certaines heures ou encore allumer une lampe à telle heure, de telle couleur pendant tel temps.

Comment lancer un cycle de désinfection ? C’est très simple :

  • Dans la vue principale de l’ampoule Clean, cliquez sur les 3 « étoiles » en haut à droite ;
  • Choisissez la durée du cycle de désinfection ;
  • C’est parti pour quelques heures !
Nous avons donc une application très complète, simple à utiliser, modulable et de bon niveau. C’est un gros point fort de la marque.

Fonctionnement avec Alexa

Il est nécessaire que vous ayez activé la skill LIFX pour pouvoir faire remonter l’ampoule dans l’application Alexa. Si c’est le cas, elle va apparaitre automatiquement dès l’installation. Sinon, activez la Skill avec le mot de passe et votre identifiant de l’application du fabricant, puis recherchez les nouveaux équipements.

Bien entendu, s’agissant d’une ampoule compatible Alexa, vous pouvez l’allumer ou l’éteindre l’ampoule et faire varier l’intensité lumineuse. En cliquant sur « Couleur », vous pouvez faire varier les chaleurs des blancs mais aussi la quinzaine de couleurs pré-enregistrées dans l’application. Pour changer les couleurs à la voix, il vous faut utiliser leurs noms.

Demandez simplement :

« Alexa, allume LIFX »

« Alexa, allume LIFX à 80% »

« Alexa, allume LIFX en jaune », etc. 

Vous pouvez activer la fonction Clean en direct et l’éteindre quand vous voulez, mais pas en vocal, et il n’y a pas non plus de possibilité de mettre un minuteur Alexa pour éteindre automatiquement l’ampoule. Pourquoi ? Car Alexa ne prend pas prendre en compte ce genre de fonctions, tout simplement. De même, cela n’apparait pas les routines, il vous faudra donc passer par l’application LIFX.

Fonctionnement avec Google Assistant

Le principe est le même qu’avec Alexa. Il faut avant tout que vous activiez bien l’extension LIFX dans « fonctionne avec Google » et laissez Google découvrir vos appareils. Si vous l’avez déjà activé, l’ampoule sera directement visible.

La finalité est la même qu’avec Alexa : vous pouvez vous en servir à la voix et directement depuis l’application via le bouton virtuelle et la règle d’intensité. On ne peut plus simple. Vous avez aussi la possibilité de choisir, grâce au bouton virtuel, une couleur toutes celles proposées par l’application (plus nombreuses qu’Alexa). Ce sont également les noms de ces couleurs qu’il vous faudra appeler. Cependant, pas du tout de prise en charge de la fonction Clean.

Une ampoule Wi-Fi de grande qualité

Nous allons commencer par la qualité de l’éclairage en tant que telle. Hé oui, la LIFX Clean n’en reste pas moins une ampoule connectée haut de gamme. Et autant vous dire qu’elle mérite le terme de premium. Pour ceux qui connaissent Philips Hue, nous sommes sur la même qualité (et le même ordre de prix, mais en Wi-Fi).

La LIFX s’allume très rapidement et est à 100% de ses capacités en moins de 1 seconde. Les blancs sont excellents et les différentes chaleurs sont vraiment bien distinctes. C’est clairement la seule référence que nous ayons testée qui présente une telle étendu de blancs. A 1500 K, nous sommes sûr de l’orange presque rouge. A 9000K, le bleu n’est pas loin, même si avec une saturation bien moindre.

Les couleurs sont superbes, chatoyantes et intenses. Là encore, la différenciation des couleurs est très bonne. Entendez par là que vous n’avez pas de vert qui tire sur le jaune, et inversement. Ce qui est également à noter, c’est que l’ampoule ne perd que peu en luminosité en passant en couleur. Bien entendu, cela est à pondérer quand vous mettez des couleurs très chaudes comme le rouge ou l’orange, mais cela est dû à la longueur d’onde et il n’y a pas d’effondrement comme cela est très souvent le cas avec des ampoules moyenne ou bas de gamme.

« Les couleurs sont superbes, chatoyantes et intenses. »

Vous pouvez voir sur ces photos que les couleurs sont vraiment franches et bien marquées. Les 1200 lumens sont plus que suffisants pour éclairer à elle seule un bureau ou une pièce de 15 à 20 m². Les ampoules LIFX sont donc d’excellentes ampoules connectées, en particulier concernant la gestion des couleurs. D’autant que, même si elles fonctionnent en Wi-Fi, elles sont vraiment très réactives, aussi bien via l’application qu’à la voix. Attention, par contre, elle a tendance à chauffer un peu.

LIFX Clean : efficacité de la désinfection

Mais parlons maintenant de la fonction Clean, car c’est en effet l’intérêt de cette ampoule par rapport à une LIFX standard ayant exactement les mêmes caracétristiques. Et là, soyons honnête, il y a du vrai, mais surtout énormément de marketing.

Chez Les Alexiens, contrairement à beaucoup d’autres sites, nous ne recopions pas mièvreusement les communiqués de presse en se contentant de mettre trois photos. Nous testons pour de vrai, et nous avons logiquement cherché un moyen de s’assurer du fonctionnement ou non de la désinfection de cette ampoule LIFX Clean.

Nous nous sommes donc lancés dans deux tests différents avec :

  • Des boites de Petri avec gélose maison non sélective : malheureusement, cela n’a pas très bien fonctionné faute de matériel adapté pour faire pousser les petites bêtes (l’étuve s’est un peu comportée comme un four…). Le but ayant été de venir faire un transfert par contact des bactéries présentes sur un verre de montre connectée avant et après traitement.
  • Le papier photosensible fourni par la marque : ce papier va changer de couleur avec l’activation de pigments quand ils sont exités par l’énergie apporté par la longuer d’onde 405 nm. C’est donc cette dernières option qui a été menée à son terme.

Nous avons tout d’abord validé que le papier ne changeait de couleur qu’en étant soumis à lumière HEV. Nous avons ensuite testé avec « le bleu le plus bleu » de l’ampoule. Sans changement. Nous avons aussi fait les tests avec volets fermés pour ne pas que des UV puissent interagir. Cette ampoule étant une 1200 lm, nous l’avons mis en lumière principale, comme l’utilisateur lambda. Cela veut dire que les surface les plus proches sont entre 1,3 et 1,6 m et jusqu’à 2,5 m.

« Après une nuit de traitement, force est de constater que la carte est resté d’un blanc immaculé »

Nous avons ensuite placé la cartonette à 1,6 mètre et lancé un cycle de 8 heures (une nuit entière) équivalent à la période pendant laquelle une pièce ne sera pas utilisée par les habitants. Nous vous rappelons que même s’il n’y a pas de mise en garde particulière, des études commencent à montrer que les HEV peuvent avoir des impacts sur les yeux.

Après une nuit de traitement, force est de constater que la carte est restée d’un blanc immaculé. Ce qui veut dire qu’en 8 heures, l’énergie fournie par l’amploule en HEV n’a pas été suffisante pour ne serait-ce que faire rosir ce papier. Donc autant dire que les bactéries ont bien dû se marrer.

Première conclusion : la désinfection d’ambiance est impossible dans des conditions normales.

Nous nous sommes donc demandés à partir de quelle distance nous aurions des effets. Nos observations répétées nous ont prouvé que le changement de couleurs rapide du carton (quelques minutes) arrive au mieux à partir de 35 ou 40 cm. C’est une bonne indication, mais il faudra en réalité bien plus de temps pour avoir une vraie action désinfectante. Cela semble donc confirmer qu’il faut un minium de 8 à 12 heures à seulement 40 centimètes de distant, 80 cm étant ungrand maximum…

Deuxième conclusion : certes, la LIFX Clean va désinfecter en 8 heures à 40 cm ou en 12 heures à 80 cm, mais nous sommes loin de conditions normales d’utilisation. La mise en situation de l’ampoule sur le packaging comme sur le site de la marque est à notre sens trompeuse, car l’on pourrait croire qu’il suffit d’utiliser l’ampoule normalement pour avoir un effet. Ce qui est faux.
Notre avis : il ne s’agit ni plus ni moins que d’un argument marketing et la LIFX Clean ne peut pas être considérée comme un dispositif désinfectant efficacement les surfaces ou l’air ambiant. En pleine période COVID, il est assez décevant qu’une marque reconnue pour la qualité de ses produits tombe dans ce travers de surenchère à l’hygiène et de peur des miasmes. La peur fait vendre, mais garder sa crédibilité est sûrement plus important.

En résumé, nous sommes à la fois emballés et déçus. En effet, la LIFX Clean est une excellente ampoule connectée qui bénéficie à 100% du savoir-faire de la marque. Et dire qu’elle est premium n’est pas un vain mot tant ses couleurs sont superbes, intenses, profondes et bien différenciées. Ses 1200 lumens font par ailleurs d’elle l’une des lampes connectées les plus puissantes du marché. Sa plage des blancs aussi est impressionnante, s’étalant de 1500 à 9000K (allant de l’orange au bleu claire, en gros). L’application est une réussite et son utilisation est intuitive. On apprécie également la prise en charge vocale, très réactive, même si la fonction Clean n’est pas activable vocalement.

Malheureusement, si LIFX montre un grand savoir-faire dans les luminaires connectés, nous sommes cependant bien plus circonspects concernant la fonction antibactérienne, LA fonction mise en avant pour vendre cette fameuse FLIX Clean. En effet, cette lampe va émettre une lumière dans la gamme des HEV proche des UV censée désinfecter les surfaces balayées par ce flux lumineux, mais force est de constater que cela ne fonctionne absolument pas dans des conditions normales attendues pour un produit de ce type. Oubliez les désinfections d’ambiance à moins de la laisser faire un cycle de plusieurs jours ou d’en mettre une dizaine dans une pièce. Les tests faits par la marque montrent qu’elle va être efficace sur des bactéries pathogènes végétatives si vous la laissez jusqu’à 12 heures à 80 cm de distance (réduction de 90% d’E. Coli). Et nos tests ont montré qu’un cycle de 8 heures à 1,6 mètre n’a strictement aucun effet hormis celui d’utiliser de l’énergie pour rien. Heureusement qu’elle est de classe A+ ! Donc, pour faire simple, si vous voulez avoir une action désinfectante, il faut venir braquer la LIFX Clean sur la zone à traiter (un clavier, un évier…) à 40 cm et laisser tourner 8 heures minimum. Mais, franchement, achetez plutôt des lingettes désinfectantes, moins chères et plus rapides d’action (et fonctionnant avec les virus, contrairement aux HEV.

En conclusion, nous sommes donc déçus qu’une marque haut de gamme comme LIFX ne tombe dans les travers marketing de la chasse aux bactéries et aux virus pour surfer sur la vague COVID-19. Certains devraient ne pas trop y toucher pour ne pas perdre en crédibilité. Surtout que, pour un prix élevé de 79.99€, les presque 20 € supplémentaires de LIFX Clean sont le prix du marketing et du vent. Un peu comme les 550 milliards de graduations de couleurs mis en avant. C’est dommage.
Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !