Montres connectéesTests & Avis

[TEST] Amazfit Band 5 : le bracelet connecté fait dans l’à peu près

Les bracelets fitness et montres connectées ont le vent en poupe. Leurs utilisations sont variées en allant du tracking de base (nombre de pas, calories…) au suivi des performances sportives de pointes en passant par les spécialisations comme le golf ou autres sports. Elles sont donc plus ou moins perfectionnées avec ou sans GPS intégré, avec ou sans suivi de l’oxygénation dans le sang… Après vous avoir donné hier notre avis en vidéo, nous vous proposons aujourd’hui le test complet du Amazfit Band 5, dernier né des bracelets connectés de Huami. Vendu à 45 €, il a sur le papier de quoi faire rêver : suivi du SpO2, du stress, du sommeil, des activités sportives… avec Alexa intégrée ! Mais est-il aussi bien qu’il y parait ?

Amazfit Band 5 : le fitness avec Alexa?

Unboxing

Le nouveau Amazfit Band 5, fabriqué par Huami, leader des produits connectés à tendance bien-être et suivi personnel (montres, balances, …), est livré dans un emballage relativement petit et sobre. En carton gaufré et glacé, de couleur crème, il reprend sur le devant un visuel du bracelet et les caractéristiques à mettre en avant : le suivi de la saturation du sang en oxygène, le suivi de la fréquence cardiaque et du stress ainsi que le système PAI. Sur le côté, vous découvrirez que le Band 5 résiste à 5 ATM dans l’eau, 11 sports préchargés, 15 jours de durée d’utilisation, couleur HD, tracking au quotidien et … Alexa Built-in !

Il est joli, discret (7,6 x 17 x 2,5 cm) et relativement léger avec ses 100 g. On a vraiment envie de l’ouvrir avec son ouverture facile type boite de vache qui rit sur le côté.

« Il est joli, discret (7,6 x 17 x 2,5 cm) et relativement léger avec ses 100 g. » Les Alexiens

Que trouvons nous dans la boite ?

  • Le bracelet Amazfit Band 5,
  • Un guide d’installation multilingue mais finalement peu utile hormis pour télécharger l’application,
  • Un câble de chargement avec embout propriétaire. Il ressemble à une clochette de muguet noir et, entre nous, ne fait pas solide pour un sou. Attention donc avec le temps.

« L’Amazfit Band 5 ne restera pas dans les annales pour son design. » Les Alexiens

L’Amazfit Band 5 ne restera pas dans les annales pour son design. Elle est on ne peut basique et ressemblante aux autres bracelets connectés. En même temps, Huami fabrique pour énormément de marques, cela n’est donc pas étonnant. Il est fait en thermoplastique noir mat (un mélange de plastique et d’élastomères dans ce cas) et seul le crochet pour le maintenir fermé est en aluminium. Le module de mesure et d’affichage est lui aussi en plastique (dur) et peut être enlevé et remis en place si vous souhaitez changer de bracelet.

La façade est en verre trempé, tactile capacitif, de 1,8 cm de largeur, 4,7 de longueur et 1,2 cm d’épaisseur. A la base, il y a un bouton « home », vous permettant de naviguer vers les menus et d’en revenir. L’écran Amoled (matrice active à diodes électroluminescentes organiques) en tant que tel fait 1,1 pouce (1,2 cm x 2,6 cm). Ce type de technologie permet une consommation électrique moindre. Le rendu des couleurs est très bon, c’est vraiment net pour la taille… mais on ne voit vraiment pas grand-chose tellement c’est petit. Lire les informations secondaires sur l’écran principal est assez délicat. Le tout fait 24 grammes soit 0,85 Once.

Sur le verso de la montre, vous trouverez le système de LED permettant de suivre le rythme cardiaque et le Sp02. Les diodes vertes vont pulser de la lumière à travers la peau, au niveau des capillaires du dessus du poignet et la lumière reflétée au niveau du capteur va permettre de mesurer le flux de sang. Cela s’appelle la PPG. Le principe pour la mesure de la saturation en oxygène (SpO2) est plus ou moins le même, mais la longueur d’onde de la lumière utilisée va changer.

La qualité finale de cette Amazfit est relativement bonne même si vous vous rendrez compte que lorsqu’il est mouillé, le bracelet devient un peu « collant » et donc désagréable, voire difficile à porter. Elle n’est d’ailleurs pas toujours agréable à supporter 24/7 de par sa forme et son bracelet peut ergonomique.

Caractéristiques techniques

Type :
Bracelet connecté
Modèle :
A2OO5
Dimensions :
avec le bracelet : 27 cm de long, 1,2 cm d’épaisseur et 1,8 cm de largeur.
Poids :
24 grammes soit une masse de 2,44 g au niveau de la mer.
Alimentation électrique : batterie lithium-polymère (Li-Po) de 125 mAh, plus légère et plus stable que les Li-Ion
Connectivité :
Bluetooth 5.0
Plage d’utilisation :
0 – 45°C
Résistance à l’eau :
5 ATM, soit 50 mètres. Attention, vous ne pourrez pas faire de la plongée avec, c’est juste le standard minimum pour nager en surface et prendre sa douche avec.
Autonomie :
15 jours en mode standard, plus de 25 j en mode éco et environ 5 à 7 en modes intensif. C’est très bien !
Nombres d’activités sportives enregistrées :
11. Course, tapis de course, cyclisme, cyclisme en salle, marche, vélo elliptique, rameur, yoga, corde à sauter, natation et exercice divers.
Tracking d’activité :
oui
Suivi du nombre de pas :
oui
Suivi de la fréquence cardiaque :
oui
Suivi du stress :
oui
Aide à la respiration :
oui
Suivi de la saturation du sang en oxygène :
oui
Suivi du cycle menstruel :
oui
Suivi du sommeil :
oui
Suivi des calories perdues :
oui
Réveil, rappel :
oui
Alexa intégrée :
oui
Météo :
oui
Notifications :
oui
Pilotage de la musique du smartphone :
oui
GPS intégré :
non

Comme vous pouvez le voir, elle est très bien pourvue ! Pour ce prix, c’est même remarquable. Elle a vraiment tout ce que propose les produits hauts de gamme, hormis le GPS intégré. C’est assez bluffant. L’envie de la tester est exacerbée par ce pedigree ! C’est donc ce que nous avons fait, en partant faire des randonnées en montagnes avec et, surtout, en comparant les données avec un montre connecté avec GPS intégré, une Honor Watch à 100€.

Amazfit band 5 : l’application ZEPP

Application ZeppMais avant de pouvoir s’en servir, il est nécessaire d’installer votre montre sur votre Smartphone en utilisant l’application ZEPP. Il vous faudra créer un compte avec courriel, nom, prénom, courriel, mot de passe… Comme d’habitude quoi ? Mais pas vraiment car faudra votre date de naissance, votre taille, votre poids et des trucs de filles pour les filles. Puis, une fois cela créé, sur la page principale, appuyez sur le sur le « + » en haut à gauche, sélectionnez bracelet, activez votre Bluetooth et votre GPS et laissez faire. La reconnaissance se fait très facilement et rapidement. Vous aurez plusieurs mises à jour à faire.

L’application va vous permettre de paramétrer votre bracelet à l’envi. Vous pourrez changer les visuels dans le store, permettre le déverrouillage votre smartphone par la montre, activer votre agenda, créer des alarmes ou encore des alertes d’inactivité. Vous pouvez activer les notifications. Il est bien entendu nécessaire de donner les différents accès à l’application ZEPP pour qu’elle puisse fonctionner normalement.

Il vous sera possible de déterminer sur quel poignet vous portez votre montrer, définir des heures de non-activation de la montre quand vous lèverez le poignet (à vous aussi de choisir la sensibilité), les heures pendant lesquelles le bracelet va « s’éteindre ». Vous aussi vous en servir pour gérer votre appareil photos, définir vos objectifs quotidiens en nombre de pas ou de perte de calories (une calorie, c’est la quantité d’énergie nécessaire pour augmenter la température d’un gramme d’eau liquide de 1°C). Bref, plein de bons trucs !

Vous pourrez également y suivre vos résultats quotidiens en termes de suivi d’activité : nombre de pas, calories perdues mais également, si vous vous êtes bougé, la synthèse de vos activités et, si vous ne vous êtes pas bougé, le suivi de votre sommeil

Le suivi de votre entrainement va vous permettre de suivre le cheminement que vous avez fait avec une carte GPS (qui ne fonctionne pas), votre fréquence cardiaque (qui beugue), votre vitesse (qui est fausse) … Oui, il y a beaucoup de choses qui ne fonctionnent pas vraiment, on y reviendra.

L’application est vraiment fournie, trop même. C’est un vrai capharnaüm (qui vient du nom d’une ville de Judée, Capharnaüm) et il est très difficile de s’y retrouver. Un peu de simplicité et de logique seraient bienvenues pour essayer de relever le niveau des informations à « peu-presques ».

Amazfit band 5 : utilisation au quotidien

Comme annoncé, les tests ont été fait par comparaison avec une Honor Watch sur différent parcours de randonnées et avec un suivi 24/7. Et ce que l’on peut dire, c’est que nous sommes relativement déçus du bracelet Amazfit Band 5.

Tout d’abord, si on se base sur les données standard comme le nombre de pas ou la fréquence cardiaque, le delta est assez important. Par exemple, le nombre de pas est relativement incohérent : parfois pas pris en compte et parfois multipliés. La fréquence cardiaque est largement sur-évaluée. Alors que sur une randonnée, en montagne il est vrai, la fréquence est montée à 132 bpm sur la Honor, elle est presque à 160 sur l’Amazfit. Un autre exemple ? Un tour à vélo pépère sur du plat nous aurait fait monter à plus de 170 bpm !! C’est incohérent…

De plus, il est à noter des décrochages réguliers des enregistrements. Cela veut donc dire que pendant un certain temps, il n’y a plus de suivi des données, ce qui se traduit par un pouls à 0… Ce qui va bien avec le problème suivant.

Nous avons testé la saturation sanguine en oxygène et autant dire que nous avons pris peur car la moyenne est de 94% avec un mini à 84% !! Pour rapport, un taux de SpO2 normal est de 95 à 100%. En deçà de 95%, vous souffrez d’hypoxémie. Avec le Covid, cela peut être le cas, mais pas là. Nous sommes donc sur des données totalement incohérentes…

Sommes-nous en présence de la montre de Jean-Michel Apeuprè ? On dirait bien… Mais allons plus loin avec les résultats des randonnées.

Alors parlons peu, parlons bien. Les problèmes sont permanents et réguliers. Lors d’un tour à vélo, par exemple, alors que celui-ci faisait 1,5 km, les données remontées ne mentionnent que 500 mètres… Quand vous lancez une activité sur le bracelet, gardez l’œil rivé à votre poignet car elle a de grandes chances de se fermer en cours de route. Cela nous est arrivé… à chaque fois !

« Si vous êtes sportif, laissez tomber ! » Les Alexiens

Ainsi, une randonnée de 4,860 km s’est retrouvée amputée pour ne plus faire que 2,81 km… Une randonné de plus de 8 km a été coupé à 3,980 km… Vu à temps, nous avons relancé une activité qui a enregistré 4,170 km, soit un delta de près de 900 mètres passés dans le néant du cloud de Huami. Et ne parlons pas des enregistrements en cours d’activité, incapables de remonter une carte GPS du trajet, annonçant des vitesses fulgurantes de 3600 km/h (pour infos, la terre tourne sur elle-même à 1700 km/h à l’équateur) ou une autre de… 0 km/h !

Rien ne va ? Non, bien sûr… Le suivi du sommeil est assez bien. La connexion Bluetooth est très bonne, les notifications arrivent en direct… Même si elles sont plus proche de l’à peut près que la réalité, les données semblent être représentatives dans leurs erreurs. Donc si vous cherchez un bracelet de monitoring, vous permettant de suivre votre activité de base (pas, calories…) au quotidien et de les comparer (via les Amazfit PAI), il peut avoir un intérêt. Si vous êtes sportif, laissez tomber !

Amazfit Band 5 : et avec Alexa ?

« Bref, c’est un bon outil marketing mais avec un intérêt proche de zéro. » Les Alexiens

Comme annoncée, le bracelet connecté Amazfit Band 5 embarque Amazon Alexa. Malgré les annonces et les mises à jour, elle n’est toujours pas en français. Mais cela dit, cela ne changera pas grand-chose sur son utilisation plus que basique. Tout d’abord, pour savoir comment faire pour activer votre compte Alexa, regardez notre vidéo ci-dessous car c’est loin d’être simple, et pas du tout expliqué… Il faut allez dans les paramètres du bracelet et dans « ajouter des comptes ». C’est ici que vous aurez accès à votre compte Amazon.

Mais finalement, que pouvons-nous faire avec ? Lui demander la météo, lui dire bonjour, activer des routines… Demandez à écoutez un Podcast sur le smartphone ? Non. Lancer une musique sur le téléphone ? Non plus. Ecoutez des news alors ? Pas plus… Bref, c’est un bon outil marketing mais avec un intérêt proche de zéro. D’autant plus que pour l’activer, il faut activer votre montre, aller dans les paramètres, appuyer sur l’écran… Autant passer par le téléphone directement et avoir bien plus de possibilités.

Voici notre test du Amazfit Band 5 en vidéo pour vous faire votre propre idée. N’hésitez pas à vous abonner à notre chaine YouTube pour ne pas louper de test !

 

44,99€
in stock
1 new from 44,99€
as of 29 novembre 2020 22 h 26 min
Amazon.fr
Free shipping

En conclusion, nous sommes plus que circonspects sur les résultats du Amazfit Band 5. Si vous cherchez un bracelet précis, passez votre chemin. Un bracelet pour faire du sport ? Passez votre chemin. Un bracelet design ? Passez votre chemin. Peu précis, voire totalement incohérent, ce Band 5 à 45 € propose sur le papier énormément de choses dignes des plus grands, mais en pratique, on est proche du niveau des produits les plus basiques et moins chers. Si vous vous voulez un tracking basique pour comparer vos données un jour après l’autre, pourquoi pas. Si vous recherchez la précision, mettez plus cher et partez sur une vraie montre connectée. Même le fait d’avoir Alexa intégrée ne la rend pas plus utile au quotidien.

Amazfit Band 5 - Montre connectée avec Alexa intégrée

44.99€
6

Installation

9.0/10

Design

5.0/10

Fonctionnalités

5.0/10

Application

5.0/10

Qualité / Prix

6.0/10

Les plus

  • Connexion stable
  • Personnalisable à l'envi

Les moins

  • Précision aléatoire voire totalement fausse
  • Inconfortable avec le temps
  • Ecran trop petit
  • Alexa a peu d'intérêt

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

5 commentaires

  1. Bonjour et merci de ce test.
    Je l’ai moi aussi. Je l’ai achetée principalement pour la liaison avec Alexa (j’ai déjà un MiBand4…).
    Vous dites qu’actuellement, il n’est pas possible de contrôler ses routines ni ses appareils connectés, mais il me semble que c’est un chose qu’elle est censé pouvoir faire plus tard non ? (une des choses qui me sera utile sera de pouvoir ouvrir ma porte de garage en arrivant chez moi sans passer par le téléphone, ou encore lancer l’aspirateur, mettre mon alarme,… 🙂 )
    Et pour activer Alexa sur la montre, il suffit de balayer la page d’accueil sur la gauche (si ce n’est pas le cas, il faut le configurer dans les options de Zepp).
    Merci pour votre article très complet en tout cas.
    Bonne journée,
    Damien

  2. Bonjour, je viens de voir que vous avez dit qu’il était possible de lancer des routines.
    Je n’y arrive pas, comment faire ? Y-a-t-il des mots particuliers à dire ?
    Mes routines fonctionnent très bien avec mon smartphone ou avec mes Echo.
    Merci d’avance

    1. Bonjour,
      Oui, mais seulement en anglais au moment du test, cela devrait donc venir en français d’ici peu. 🙂

  3. Bonjour et merci.
    Dernière question 🙂
    Comment faire pour lancer une routine en anglais ? Il ne suffit pas de lancer l’écoute d’Alexa sur le bracelet et de dire le nom de la routine ?

    1. Bonjour Damien,
      C’est en fait le problème, il n’y a pas que la langue qui est en anglais mais cela va chercher les infos sur d’autres serveurs que le serveur FR. La preuve quand on lui du « Hi » ou « Hello », ce sont les réponses anglaises qui remontent. Donc nos propres routines ne sont pas encore dispo…

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page