[TEST] Les enceintes Alexa et les enfants

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, la rédaction des Alexiens a décidé de s’intéresser à un sujet d’importance : les enfants ! Comme vous savez sûrement comment on les fait, on va passer directement à leur interaction avec Alexa. Mais cet article est aussi vrai pour les autres IA, en particulier celles répondant par un nom.

En effet, nous avons beaucoup de demandes de la part de membres mais aussi de journalistes et de doctorants sur le sujet. Comment les enfants perçoivent-ils Alexa ? Comment l’utilisent-ils ? Est-ce dangereux de les laisser l’utiliser ? Nous allons donc tacher de faire un tour d’horizon sur ces points, en gardant à l’esprit une chose parfois facilement oubliée : les enfants ne sont pas aussi naïfs qu’on tend à le penser…

Comment les enfants perçoivent Alexa ?

L’une des premières questions que l’on nous pose est : « est-ce que les enfants ne prennent pas Alexa pour une personne ? ».

La réponse est claire : non.

Ils nous répondent que « c’est une intelligence artificielle enregistrant les données afin de s’améliorer et répondre à nos questions » (pour les plus âgés) ou « une machine, un ordinateur… » (pour les plus jeunes). Ils savent donc très bien faire la part des choses. Il ne faut pas oublier qu’ils baignent depuis leur naissance dans une société sur-connectée avec Smartphone, PC, consoles, Internet, Smart TV… Ce type de produits connectées est donc « normal ». On parle d’enfants qui pour certaines ont un smartphone dès leurs 8 ans… La réponse peut être très différente si on pose la même question à des personnes âgées qui n’ont pas pris ce virage tout numérique.

Comment les enfants vont-ils l’utiliser ?

On va dire que sur ce point, il y a une donnée d’entrée importante : ont-ils leur propre enceinte ou utiliseront-ils l’enceinte familiale ?

Pour les enfants ayant leur propre enceinte, nous sommes assez proche de l’utilisation faite par un adulte, mais adaptée à leurs centres d’intérêts :

  • Allumer ou éteindre les lumières si leur chambre en est pourvue,
  • Ecouter de la musique ou la radio, souvent le même titre en boucle d’ailleurs…
  • Mettre des comptines pour le soir,
  • Demandes diverses (traduction, définitions, recherches pour l’école…)
  • Jouer des Skills

A cela va s’ajouter des demandes très spécifiques des enfants comme passer des heures à lui faire dire des blagues, écouter les cris d’animaux ou autres.

Pour ceux n’ayant pas leur enceintre propre, l’utilisation sera peut-être moins intense mais on aura malgré tout des demandes relatives à la musique, aux blagues, aux lumières… dans la limite de la patience des parents. Oui, ne pas perdre de vue que les enfants sont souvent monomaniaques et ne se lassent pas de faire en boucle la même chose… Et recommencent ensuite avec autre chose.

Les enfants ayant leur enceinte auront une utilisation plus intensive. Jusqu’à se lasser. Car cela reste pour eux un joli gadget, qui peut finir sans être utilisé s’il ne se renouvelle pas. Oui, car nos chères têtes blondes sont aussi des utilisateurs qui ne pardonnent pas, des testeurs sans scrupule… Si une Skill ne leur plait pas, elle ne va pas jusqu’au bout. Si elle ne se renouvelle pas, elle part aux oubliettes pour ne pas revenir… Avis aux développeurs qui se spécialisent sur le créneau : une activation de Skill n’est pas une finalité en soi si ce n’est que pour une seule utilisation…

Est-ce « dangereux » de les laisser l’utiliser ?

Nous pouvons répondre par une autre question : est-ce dangereux de les laisser utiliser un smartphone ? Aller sur un PC ?

A notre avis, en tant que parents pour certains d’entre nous, il n’y a pas de danger à proprement parler mais des bonnes pratiques à avoir et des sensibilisations à faire. Vous avez sûrement un contrôle parental sur le PC ou leur téléphone, vous pouvez aussi surveiller ce que font vos enfants avec. Un système de contrôle parental existe aux USA (et est présent en dur dans l’écho Kids) et devrait donc bientôt arriver chez nous.

Oui effectivement, surveiller ce que fait votre enfant peut être solution pour s’assurer de la bonne utilisation de l’Echo et des recherches faites. Vous avez pour cela accès à l’historique des demandes dans les paramètres (« activité » ou encore « paramètres » de l’appareil souhaité et « historique »). Vous pouvez aussi désactiver les achats en lignes.

Mais vous allez nous dire que cela ne répond pas à la dangerosité, que c’est un moyen de vérification la bonne application des bonnes pratiques que vous avez demandées. Oui, c’est vrai. Et c’est faux. Ah bon ? Oui, c’est faux car comme beaucoup de choses, les parents sont là pour guider leurs enfants et leur inculquer les bonnes manières, un esprit critique (qui ne veut pas toujours dire contestataire) mais aussi la sécurité et les pièges inhérents à chaque chose. Donc, leur première protection, c’est vous.

Ensuite, l’autre point est toujours l’utilisation des données. Choses qui font peur à beaucoup de personnes. Les exemples d’articles de données qui ont fuitées font recettes (même s’il faut savoir lire entre les lignes pour voire que ce sont des données issues de demandes et non des conversations volées). Donc pour vous rassurer, il est toujours possible de demander à votre enfant de la mettre en hors ligne s’il ne s’en sert pas.

Mais entre nous, si vous les laisser allez sur internet, avoir un téléphone connecté, …, le risque avec Alexa est plus que limité. Et dans tous les cas, il est moindre du fait de l’absence de trace sous forme de cookie sur des moteurs de recherche, des sites, des pubs sur lesquelles ils pleuvent cliquer en plein jeux…

Donc en conclusions ? Les enfants sont tout à fait conscients qu’ils parlent à une IA en lui demandant de jouer leur musique préférée, leur skill favorite ou d’allumer leur lumière. En tant que parents, il est nécessaire, comme pour toute utilisation de produits connectée, de prendre des précautions et particulièrement d’informer leurs enfants sur l’utilisation attendue. L’aspect gestion des données fait toujours peur à certains, mais c’est une question beaucoup plus large, qui ferait également un bel article. De nombreuses méfiances viennent souvent d’un manque de connaissance.

Partager :

Auteur de l’article : Jean-Christophe

Pour des réponses plus rapides à toutes vos questions, n’hésitez pas à rejoindre nos communautés consacrées à Alexa!

Groupe Facebook Les Alexiens – Communauté Amazon Alexa / Echo
Forum Les Alexiens – Forum Amazon Alexa / Echo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *