ActualitésHumour

[HUMOUR] Journal d’un confiné : confinement S6, kilo 9, bière 156

Ce 9ème kilo de confinement n’est pas facile à vivre… C’est vraiment le virus le plus chiant de la création. La tristesse de ce confinement qui règle nos vise autour des bières et des KitKat (ou Kit et Kat selon vos choix) ! La journée type et redondante a de quoi nous faire déprimer :

  • 10h : debout et un café (avec un peu de gnole) + de la bouffe.
  • 10h30 : un en-cas pour attendre de commencer à faire la cuisine.
  • 11h00 : on fait la cuite. Il faut gouter les ingrédients en même temps.
  • 11h30 : encas en attendant que ça cuise + bière car c’est presque l’apéro.
  • 12h00 : repas. Gros repas car il faut tenir jusqu’au prochain.
  • 12h30-15h00 : kidnapping par le canapé devant Amazon Prime ou Netflix, avec des trucs à
  • 15h00 : un en-cas en attendant le 4H et une 2ème bouteille de coca.
  • 16h00 : un 4H !!! devant la TV. Et une bière car quand on mange, ce n’est pas de l’alcoolisme, même avec des BN.
  • 16h30 – 17h30 : TV… et on regarde l’heure car à 18H, on peut prendre de l’alcool, c’est une heure assez avancée pour ne pas être étiqueté poivrot.
  • 17h30-18H : la TV, on s’en fout, on regarde l’horloge pour que le temps passe plus vite.
  • 18h-19h : Aprérooooooooooo ! Bière à 12°, vin et rhum ! on a le droit !!!!
  • 19h00- 19h30 : on refait la cuite et on goute de tout, le vin aussi
  • 19h30-20 : on peut manger, c’est pour se mettre en appétit. On regarde aussi Jérôme à la TV pour nous faire peur : nombre de morts, entrées aux urgences, merci à tous, bisous, bisous…
  • 20h – 21h : A table !!!!! Avec du vin !
  • 21h-01h: binge watching, bières, whisky, clopes
  • 01h: dodo

Voilà… C’est long hein ? Oui, très… Et ce n’est pas fini…. Mais vivement le déconfinement. J’en ai marre de voir le Covid-19 à la TV matin, midi, soir et nuit. Et les reportages à la con qui sont soit sur le virus, soit sur des connards qui vivent à l’étranger parce que la France, c’est trop nul. Ben ? C’est moins anxiogène de montrer des gens qui dénigrent la France que d’essayer d’avoir des reportages normaux ? Pas sûr… Sinon, il y a bien C8 qui n’a pas changé ses programmes… car elle n’a qu’une seule émission et un seul animateur 7/24.

Alors je regarde les annonces du gouvernement. Je les crois quand ils me disent qu’un masque c’est trop dur à mettre pour un neuneu pour moi. C’est pour ça que ce sont les docteurs qui en mettent, des masques. Cela étant, je les crois quand ils me disent qu’en fait, les masques ça sert, mais seulement les FFP2 et les masques chirurgicaux. Mais comme il y en a peu, on les laisse aux personnels hospitaliers et autres. Je les crois aussi quand ils me disent qu’il ne faut pas se faire des masques soit même, que c’est comme se tricoter un condom. Et puis, je les crois ensuite quand ils nous disent que nos capotes en laine, elles marchent très bien et qu’il en faut absolument. Et mieux que ça même ! On peut les donner aux docteurs et l’État va même en tricoter pour nous les vendre !

Alors bon, ce n’est pas que je veux manquer de respect à nos élites, mais une question me brûle les lèvres (et comme je ne suis pas une femme, ce n’est pas une cystite) : est-ce que par hasard on ne nous prendrait pas, potentiellement, pour des cons ? Non mais à ce niveau-là, autant nous dire de nous soigner aux UV ou de nous faire des injections au débouche chiottes…. Ah bon ?  Il y en a qui l’a dit ? Et on l’a cru ? Rhooo… Comme quoi, être dirigeant est donné à n’importe qui on dirait…

Comme je supporte de moins en moins les chieurs de ma femme, j’attends le déconfinement pour les renvoyer à l’école. Mais en fait, ben non, c’est pas si facile. En fait, le 11 mai, c’est le jour où ils vont commencer à regarder comment faire. C’est vrai que personne n’a le temps en ce moment. Alors là où ils sont balèzes, c’est qu’en fait les gens vont retourner bosser, ou pas (ils ne savent pas encore), mais que les enfants non, ou du moins pas ensemble… C’est plutôt malin. Comment déconfiner en confinant ? En obligeant les enfants à rester à la maison et ne mettant pas de garderie en place. Et hop, 3 semaines de gagnées. Mais en fait, ce qui est pas mal, c’est qu’en fait, les profs ne veulent plus aller à la l’école. Pourtant, le gouvernement l’a bien dit : les enfants ne sont pas vecteurs, c’est nous qui les contaminons. Oui, d’accord, quand il fallait fermer les écoles, c’était l’inverse. Mais ça, c’était avant de renvoyer tout le monde au boulot.

Je réfléchis encore mais j’ai du mal à m’expliquer pourquoi on met des prunes à des personnes qui se baladent sur une plage, seule, et qu’on ne dit rien à 145 personnes qui font la queue à la queue-leu-leu devant le supermarché ou à ceux qui sortent tous ensemble à 19H pour courir alors qu’ils vomissaient rien qu’à penser à bouger leur gros culs avant le confinement ?  Nous avons le droit d’aller au supermarché, mais pas au resto, on peut aller à la jardinerie, mais pas chez le fleuriste…, En fait, on peut aller là où il y a le plus de monde et on évite là où nous serions moins nombreux.   C’est quand même de la connerie non ? Les attestations nous permettent de sortit sans crainte du virus, de faire 3 h de courses avec 300 personnes dans un magasins fermés ou encore de prendre le métro en se collant les uns contre les autres mais on peut l’attraper en allant se promener en forêt si on oubli de la remplir ? Même Jean-Pierre Pernaut a gueulé, et il n’est pas réputé pour son esprit contestataire exacerbé.

Avant de sortir de confinement, le gouvernement à décidé de tester tout le monde pour éviter une seconde vag… ah ben non, désolé, ça a changé… Non en fait, ils ne font tester que les gens malades par PCR. C’est pas mal quand même… Hein ? C’est déjà ce qu’on fait ? Ah ben oui… Ah ben non en fait, car en ce moment, les gens qui ne sont pas assez malades ne sont pas testés. Trop cher ? C’est ce que je me suis dit, mais non, car sinon, pourquoi est-ce la France aurait injecté 7 milliards d’euros pour Air France ? Mais je les crois, ce sont de gens honnêtes et intelligents. S’il n’est pas nécessaire de tester les personnes n’ayant pas d’immunité ou les porteurs sains, c’est que cela ne sert à rien, c’est tout. Même Jérôme l’a dit. Pas au début, mais après. Au début, il a dit oui, mais après non… Comme avec les masques. C’est que ce n’est pas facile aussi, vous me faire rire.

Mais le gouvernement nous dit qu’il y aura le monde d’avant et le monde d’après le confinement. Que tout va changer, que les entreprises vont relocaliser et tout et tout. Alors c’est vrai que je ne suis pas un homme politique, pas assez malin je pense, mais je suis dubitatif (non, ça ne veut pas dire éjaculateur précoce). Mais juste pour être sûr, on parle bien des mêmes entreprises qui se sont distribuées des milliards de dividendes et qui, pour en avoir encore plus, ne vont pas s’embarrasser de faire fabriquer des produits en France ? Non, mais vous ne pouvez pas comprendre. 10 centimes d’économies sur un produit, quand on en vend un million, ça fait 100 000€ de dividendes en plus les gars. Et les temps sont durs. Et puis en plus, on ne sait plus fabriquer ici, on a perdu le savoir faire et les usines donc de toutes façons…

Et les gens, ils vont changer ? On parle bien de ceux qui sortent tous ensemble à 19h, qui vont faire leur courses 3 fois par jour, de ces débiles qui sont prêt à faire 3H de bouchons pour s’acheter un menu Joyeux Festin au drive de Ronald qui vient de rouvrir ou encore de ces connards qui applaudissent les infirmières à conditions qu’elles habitent loin de chez eux ? Bon, je ne veux stigmatiser personne, mais il faut se rendre à l’évidence que les Français sont de vrais trous du cul.

En attendant, ne pas sombrer dans la psychose ! Mais moi, je retourne siroter une bière, c’est le mieux à faire en attendant la nouvelle idée du gouvernement qui dit que non, qu’en fait oui, mais que c’est pas plus mal et que c’est sûrement mieux que si c’était moins bien.

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu les deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page