Amazon : les drones de livraison autorisés par la FAA

Si vous suivez un peu l’actualité du géant du e-commerce, vous savez probablement déjà qu’Amazon a pour projet d’utiliser des drones pour ses livraisons de colis dans le futur. Un projet qui devrait dès à présent se conjuguer au présent puisque le géant de Seattle vient d’annoncer l’obtention d’une autorisation d’opérer de la FAA, l’agence gouvernementale chargée de la réglementation et du contrôle de l’aviation civile aux États-Unis.

Prime Air : Amazon livre ses colis par drones

Prime Air : un service de livraison AmazonSelon David Carbon, vice-président d’Amazon, « cette certification est une étape importante pour Prime Air et indique la confiance de la FAA dans les procédures d’exploitation et de sécurité d’Amazon pour un service de livraison par drone autonome qui livrera un jour des colis à nos clients du monde entier. . »

Bloomberg, qui rapporte l’information, précise que si l’on ne sait pas encore quand ces premiers essais de livraison par drone commenceront, Amazon aurait déjà déployé des sites dans le nord-ouest des États-Unis, notamment à Vancouver dans l’état de Washington, non loin de son siège social historique de Seattle. Il est donc possible, pour ne pas dire probable, que les essais commencent là-bas.

Cependant, si la FAA confirme bel et bien cette autorisation, elle précise qu’elle n’est pas encore définitive et ne concerne que des essais, ce qui signifie qu’il pourrait encore s’écouler quelques années avant que le service soit intégré aux livraisons Amazon Prime.

Soucieuse de la sécurité, on peut le comprendre, l’agence fédérale souhaite tout de même soutenir l’innovation et a déjà autorisé d’autres compagnies à opérer telles que Wing, filiale d’Alphabet et partenaire de FedEx, ainsi que la société de livraisons UPS. Les deux entreprises opèrent en effet des vols de drones avec une approbation similaire depuis la Virginie pour la première et la Caroline du Nord pour la seconde.

Alexien Modo
Fasciné par Alexa depuis le jour où je l'ai reçue en bêta test, je me suis peu à peu passionné pour le sujet, avant de me décider à aller plus loin en créant un site avec Jean-Christophe. Une activité qui me permet d'étancher ma soif de nouvelles technologies et de partager mes découvertes sur la plus sympathique des communautés : Les Alexiens.