Détecteurs diversLe Lab'

[TEST] Zemismart DW Sensor: un capteur d’ouverture multi possibilités

Les capteurs d’ouverture fonctionnant avec Alexa sont assez peu nombreux sur le marché. Ils sont cependant relativement utiles car permettent à moindre coût de mettre en place un système d’avertissement à domicile. Si en plus vous avez des caméras avec détection de mouvement, vous voilà bien équipé. Mais les possibilités sont plus vastes comme éteindre un thermostat lors d’une détection de porte ouverte ou encore vous avertir qu’un courrier arrive dans votre boite aux lettres. C’est d’ailleurs ce dernier positionnement que nous allons aussi vous présenter.

Nous avons choisi de tester pour vous le Zemismart DW (pour Door et Window) Sensor, disponible à un prix moyen de 16,99 €, donc assez accessible. On pense à votre portefeuille !

Zemismart DW Sensor : le sens de la simplicité

Le détecteur d’ouverture est livré dans un petit emballage bleu, relativement compact et avenant : un visuel du produit, les certifications CE et RoHS mises en avant et les caractéristiques du détecteur ainsi que le QR-Code Smart Life.

Nous y trouvons le détecteur en lui-même formé de deux unités, un jeu de double-faces, un sachet de visserie et une notice en anglais. Cette dernière est assez explicite sur l’utilisation via Smart Life, donne des exemples de demandes à faire à Alexa…


Le détecteur d’ouverture est un appareil assez simple sur le principe.
Il y a deux unités distinctes : le module principal et le « déclencheur ». Le « déclencheur » comporte un simple aimant qui va permettre, en jouant avec le contacteur de la partie principale, de faire détecter une ouverture ou une fermeture, donc en ouvrant ou fermant le circuit via une lame souple. Il est donc nécessaire d’avoir un aimant suffisamment puissant pour avoir un minimum de marge lors de l’installation, mais pas trop pour ne pas qu’une porte entre-ouverte soit considérée comme fermée. Dans le cas présent, la tolérance donnée est de 1 cm, ce qui été confirmé lors de nos test.

Concernant le détecteur en tant que tel, il est en plastique blanc de qualité assez moyenne, assez souple. Il comporte une touche Wi-Fi permettant de faire l’appariement au réseau ou de le ré-appairer. C’est un vrai plus. Il a des dimensions assez importantes si on le compare à certains concurrents comme le Konyks Senso déjà testé par nos soins : 9,3 cm de long, 4 cm de large et 2 cm d’épaisseur, comptez 1,3 cm de largeur pour le plus petit élément. Soit plus de 2 cm en longueur et 1,5 en largeur de plus que le Senso. Il fonctionne avec 2 piles AAA non fournies.

Donc voilà, c’est un appareil très simple, peut-être trop cheap d’aspect.

Zemismart DW Sensor : c’est de la B.AL.

L’installation est relativement simple, même si cela dépend d’où vous souhaitez l’installer. L’installation standard va consister à le mettre à cheval sur le montant d’une porte ou d’une fenêtre et la partie amovible (la porte ou la fenêtre). Dans le cas où l’encadrure est au même niveau que la partie intérieure de la porte (oui car mettre le détecteur à l’extérieur a un intérêt limité), il n’y a aucun problème. Si en revanche, vous avez un décalage (en général l’épaisseur du dernier panneau de la porte) entre la porte et le montant, il faudra peut-être mettre le petit module sur un support afin de pouvoir le mettre à même hauteur que le module principal. En effet, l’aimant est assez peu puissant et la zone de contact est assez restreinte (il faut aligner les deux flèches de chaque module), aussi, il est facile de ne rien détecter du tout. Étant relativement facile à démonter, vous pouvez insérer dans le module annexe un aimant plus puissant si vous le souhaitez pour éviter de mettre une cale ou autre.

L’installation se fait très rapidement avec les double-faces fournis. Vous pouvez aussi utiliser les vis si vous voulez éviter de coller l’appareil sur les bâtis, d’autant que le 3M est très puissant.

Dans notre cas, nous avons voulu sortir des sentiers battus en installant le détecteur dans une boite aux lettres. Vous vous souvenez peut-être de notre tuto pour le Konyks Senso consistant à l’installer dans la BAL pour détecter l’arrivée d’un colis (donc l’ouverture) ? Et bien là, soyons fous, essayons de détecter l’insertion d’une enveloppe !

Ce n’est pas vraiment compliqué, mais il faut bien prendre les dimensions et essayer d’être au plus prêt concernant les deux flèches de guidage. L’installation va dépendre de votre boite mais le « déclencheur » se mettra sur le volet de la BAL et le module principal à l’intérieur du caisson, sûrement collé en hauteur. Il est nécessaire de prévoir une petite rehausse pour ce dernier. N’hésitez pas à changer l’aimant car cela peut être vite fastidieux de se retrouver à une distance idéale, surtout si vous êtes obligé de changer le détecteur de sens.

Attention malgré tout car la plage de fonctionnement du Sensor est de-10 à 40°C, ce qui peut être vite atteint en extérieur. Pour l’humidité de fonctionnement, c’est entre 20 et 85%.

 

Zemismart DW Sensor : installation sous Smart Life

Le détecteur va fonctionner avec 2 piles pour une vie estimée de 6 à 10 mois en fonction de l’utilisation et de l’emplacement. Il se connectera à votre réseau WI-FI en 2,4 GHz seulement (50 m de portée) et est compatible Tuya Smart, IFTTT, GH et Alexa.

L’appariement est simplissime. Dès que les piles sont introduites, la petite LED du bouton Network clignote rapidement. Si vous loupez le délai, appuyez de nouveau dessus, c’est très pratique. Dans Smart Life, allez chercher le matériel « Capteur de Porte ». Le reste ne change en rien avec une installation standard via Smart Life.

Une fois cela fait, en entrant dans l’appareil sur l’application, vous verrez son statut ouvert ou fermé, mais aussi quelques paramètres comme l’historique et les alarmes souhaitées. En revanche, tout est en anglais…

Cependant, les extras sont assez limités : historique des ouvertures et fermetures, niveau de la pile et notifications. C’est là où nous somme un peu limités même si l’essentiel y est : notification d’ouverture et de fermeture. Celles-ci seront en push sur votre téléphone. Mais pas d’alarme piles faibles ou d’alerte vandalisme comme certains concurrents le fond (ce qui est pratique pour voir si votre détecteur a été arraché).


Et avec Alexa, ça donne quoi ?
vous demandez vous… Et bien voilà la réponse. Les détecteurs d’ouverture font partie des appareils connecté pouvant être intégré à une routine quand ils ont un statu particulier. Par exemple, vous pouvez créer une alarme avec musique à fond dans la maison et lumière en rouge s’il est en position ouvert ! Il y a moyen de s’amuser.
Par exemple, voici une routine qui va avec l’installation dans la boite aux lettres (dans ce cas, l’appareil s’appelle Enveloppes).

Retrouvez ce produit sur Amazon.fr

En conclusion, ce détecteur est un produit d’assez bonne qualité sans être exceptionnel, une bonne « entrée de gamme » à laquelle on peut reprocher la qualité du plastique, sa taille, son aimant assez peut puissant et l’absence de notifications spécifiques. Cela dit, en utilisation tout à fait normale sur une porte, une fenêtre ou autre, il fait tout à fait le boulot et c’est ce qu’on lui demande. Son bouton Network est assez pratique, de même que sa possibilité de fixation par visserie.

 

Zemismart DW Sensor

16.99€
7.6

Installation

7.0/10

Design

7.0/10

Fonctionnalité

8.0/10

Application

8.0/10

Qualité/Prix

8.0/10

Les plus

  • Installation simple
  • Bouton Network

Les moins

  • Plastique de qualité moyenne et assez imposant
  • Peu de notification possible
  • L’aimant aurait pu être plus puissant

Tags
Afficher plus
Découvrir Amazon Prime

Jean-Christophe

Ai-je choisi Alexa ou m'a-t-elle choisi ? Disons qu’en tant que bêta testeur, c’est un peu le deux ! Et je ne regrette pas d’avoir rencontré notre assistante préférée ni cette aventure entreprise avec Alexien Modo. Technophile, autodidacte et aimant la vulgarisation, je cherche à rendre facile d’accès notre passion commune !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer