Le Lab'

[TEST] Ring Video Doorbell 2 : sans Chime, c’est mieux?

Toujours à l’affût de solutions pour améliorer votre intérieur connecté, les Alexiens ont aujourd’hui choisi de tester la sonnette connectée de chez Ring, plus précisément la Ring Video Doorbell 2 acompagnée de son Chime optionnel. Une sonnette vidéo et un carillon que vous pouvez placer et déplacer à votre gré dans votre logis. Un produit séduisant sur le papier, qui a en plus le mérite de figurer parmi les appareils Amazon. Autrement dit, si vous n’avez pas déjà lu notre dossier sur les sonnettes connectées, nous avons ici affaire à une société appartenant à Amazon… Avec, logiquement, la promesse d’une parfaite compatibilité avec notre chère Alexa.

Rachetée par Amazon en 2018 pour la somme faramineuse d’un milliard de dollars, on se dit d’emblée que Ring doit proposer des produits absolument fabuleux pour mériter que le numéro un du e-commerce y consacre une somme aussi importante. Alors qu’en est-il? Ce portier vidéo mérite-t-il l’investissement? C’est ce que nous allons tenter de voir…

Ring Video Doorbell 2 : une sonnette prometteuse

Unboxing

A l’ouverture de notre commande, c’est un sentiment de satisfaction et de confiance qui nous empare. Le packaging est joli, costaud et coloré : du bleu majoritairement. Un emballage relativement classique : simple mais qualitatif, austère mais moderne : Ring va droit au but en nous présentant un visuel et les principales caractéristiques de son appareil.  Efficace, sans être transcendant.

L’emballage du Chime est encore plus épuré, mais peu importe au fond puisqu’ils finiront dans un grenier, une cave, ou peut-être une poubelle. A moins qu’ils ne servent à retourner les produits à Amazon… Qui sait?

On y retrouve les qualités qui ont retenu notre attention : une sonnette vidéo, qui en plus de nous offrir la possibilité de voir qui sonne à notre porte, nous promet une vision nocturne infrarouge… Mais également une garantie en cas de vol. Un aspect non-négligeable quand on sait que, la plupart du temps, ce genre d’appareil se trouve logiquement placé sur le fronton de votre porte, à portée de quiconque. Eh oui, il faut le reconnaître, ce genre d’objets connectés plutôt haut de gamme peuvent vite attirer l’attention ou attirer d’indésirables patients. Pire, les plus malintentionnés trouveront probablement malin de s’en débarrasser illico… Et les plus crétins d’entre eux, de l’emporter! C’est pourquoi Ring propose une assurance incluse et vous remplacera gratuitement votre appareil en cas de vol. Malin, non?

Ring – contenu du pack

L’outillage pour fixer la sonnette-vidéo au mur est fourni (petit tournevis spécifique, chevilles et vis). La sonnette-vidéo est composée du boitier à fixer au mur, d’une batterie à inclure dedans, mais il est également possible de la relier à une installation électrique (en remplacement de l’ancienne sonnette filaire). Il est donc possible d’alimenter la sonnette de deux façons : soit à l’aide d’une batterie rechargeable (durée d’une charge estimée entre 6 et 12 mois) grâce au câble de chargement micro-USB fourni,  soit via l’alimentation secteur classiquement présente sur nos sonnettes en 8 ou 24 volts.

Nous trouvons également 2 fiches pour le Chime (Française et US). Dans le coffret, deux guides d’installation sont également joints (un pour la sonnette et un pour le chime) et sont en Français. Nous partons donc confiants pour ce test.

Mais avant d’envisager de la fixer au mur, et de choisir sa façade finale  (deux finitions sont fournies grise ou noire), il nous faut faire la configuration. Commençons, comme indiqué dans le manuel, par la Ring Video Doorbell 2 à proprement parler.

Caractéristiques techniques

  • Alimentation : au choix sur batterie ou en filaire (8-24V AC),
  • Connexion : Wi-Fi 802.11b/g/n @ 2,4 GHz,
  • Vitesse Wi-Fi recommandée : vitesse d’envoi minimum de 1Mbps, mais il est recommandé d’avoir 2Mbps pour un fonctionnement optimal,
  • Audio : bidirectionnel avec réduction de bruit,
  • Vidéo : résolution 1080p HD avec vision nocturne,
  • Détection de Mouvements : zones de détection de mouvements personnalisables,
  • Dimensions : 12,83 cm x 6,35 cm x 2,74 cm,
  • Champs de vision : 160 degrés,
  • Garantie : 2 ans pour les pièces, garantie à vie contre le vol,
  • Conditions de fonctionnement : -20.5°C à 48.5°C,
  • Résistant aux intempéries

Après avoir téléchargée et installée l’application Ring dans le store, nous sommes invités à créer un compte en indiquant nos Nom, Prénom et un N° de tel. Jusque-là, rien d’extraordinaire.


Une fois l’inscription faite
, nous accédons au menu Ring. Pour installer notre sonnette connectée, rien de plus simple, il faut la sélectionner dans le menu « Configurer un appareil » :

L’appairage au Wi-Fi domestique se fait sans difficulté. Une fois celui-ci fait, nous obtenons un bel écran nous indiquant que tout s’est bien passé. Quelques secondes après l’application nous indique que le logiciel nécessite une mise à jour. Ceci fait, notre sonnette qui s’affiche enfin!

 

 

Nous pouvons désormais commencer à la tester. Un premier appui sur la sonnette pour vérifier la qualité vidéo et voilà ce que l’application Ring nous affiche… Chouette, ça marche !


La qualité vidéo est bonne
. Très bonne même. Le son de la Doorbell est un « ding dong » classique. Peu sexy, certes, mais un portier vidéo n’est en fait qu’une sonnette… D’ailleurs, en parlant de sonnerie, si nous passions à notre fameux Ring Chime? Un accessoire optionnel onéreux que nous n’allons certainement pas laisser dans son carton.

Le Ring Chime est ce qu’on appelle dans la langue de Molière un carillon. Il s’installe n’importe où dans la maison, à votre convenance, et vous permet d’avoir le son de la sonnette à l’endroit ou vous le souhaitez. (voire même dans le jardin, si vous avez une prise de courant qui le permet).

Dans un premier temps, il faut le relier à l’alimentation électrique. Jusque-là, tout va bien.

Puis dans l’application Ring, retourner dans « configuration », choisir cette fois « Chime », puis la localisation que vous souhaitez donner au carillon (plusieurs choix sont proposés et vous avez la possibilité de personnaliser le nom). L’écran suivant vous indique que le mode appairage va commencer et vous demande si le logo Ring  clignote lentement.

Une fois que cela est bien le cas, lancez l’association à votre box pour le Wi-Fi…

Et c’est là que le hic commence !

Lors de notre test, la procédure d’appairage a débuté correctement : la connexion Wi-Fi au Chime s’est faite sans difficulté.


… mais alors qu’il devait théoriquement basculer sur le wifi de la box, nous nous sommes heurtés à mur. Malgré nos multiples tentatives, impossible de venir à bout de cette installation. Vous imaginez bien que nous ne sommes pourtant pas des débutants en la matière… En 9 mois, nous avons réalisé une cinquantaine de tests d’appareils connectés sans le moindre soucis

Mais là : impossible. Matériel défectueux? C’est fort probable…

Nous avons donc rapidement eu recours au service client Ring. Et là, à notre grande autant que désagréable surprise, nous nous sommes à nouveau heurtés à un mur. Prise de contact via Amazon : que nenni. Envois d’emails : pas mieux. Appels au service client Ring : pire encore, car après avoir été mis en attente, nos appels ont systématiquement été refusés par l’interlocuteur.

Un service client non joignable car refusant les appels ça laisse songeur… Nous avons donc envoyé un dernier en demandant à être recontactés. En français si possible. Ah oui,notez que par ailleurs le support est en anglais : pas évident si vous ne maitrisez pas la langue de Shakespeare!

A ce jour, aucune réponse n’a donc été apportée : ni par mail ni par téléphone. Du coup, la Ring Video Doorbell 2 et son Chime sont repartis d’où ils venaient. Dommage ! Nous avons préféré ne pas garder un appareil à moitié opérationnel.  De plus il s’agissait d’un lot (sonnette + chime), donc impossible de ne retourner que

Une honte! Heureusement, le service client d’Amazon, sans solution, nous a invité à retourner sans frais le matériel et proposé un échange que nous avons refusé. Pourquoi? Parce que d’autres marques sauront probablement mieux se soucier de nous dans ce cas. L’affiliation de Ring à Amazon nous semblait pourtant être un gage de sérieux, le géant du e-commerce n’ayant pas pour habitude de traiter ainsi ces clients, et son service client étant en général très efficace nous espérions bien avoir le fin mot de l’histoire.

 

C’est donc avec une pointe d’amertume que s’achèvera ce test. Nous avons apprécié les finitions de la Ring Video Doorbell 2 et le fait qu’elle soit livrée avec deux façades, la qualité de caméra et la clarté des images, ou encore la détection des mouvements qu’elle propose… Néanmoins, se heurter à un mur en cas de souci nous fait nous interroger sur son assurance antivol qui semblait aussi être un bel atout, particulièrement en milieu urbain.

Quant au Chime, nous n’avons donc jamais eu la chance de l’entendre… Comment, dans ces conditions, vous recommander le produit?

Gageons que Ring remarquera un jour notre test avorté et nous proposera enfin une solution… En attendant, nous nous tournerons donc vers une autre marque proposant des sonnettes connectées compatibles Alexa.

 

Ring Video Doorbell 2

199€
5

Installation

5.0/10

Design

8.0/10

Fonctionnalités

5.0/10

Application

7.0/10

Qualité/Prix

0.0/10

Les plus

  • Matériaux de qualité et deux façades proposées
  • Qualité vidéo
  • Détection des mouvements différenciée des simples déclenchements
  • Assurance antivol
  • Possibilité d'associer plusieurs Chime (encore faudrait-il qu'un fonctionne...)

Les moins

  • Service client inexistant
  • Cloud trop cher
  • Effet fish eye
  • Chime impossible à appairer
Tags
Afficher plus
Découvrir Amazon Prime

Vava Tc

Simple utilisatrice et novice tombée dans la marmite Alexa, celle-ci me fascine et grâce aux garçons, Jean-Christophe et Alexien Modo, j’en apprends un peu plus chaque jour. Aimant les différents aspects d’Alexa, je me suis tournée vers les skills pour vous faire partager mes découvertes.

Articles similaires

4 commentaires

  1. Le SAV d’Amazon n’est hélas plus ce qu’il était, j’en sais quelque chose !
    La seule chose qu’ils leur reste c’est les formalités de retours en cas de problème. Jusqu’à maintenant 😉

    1. Ce n’est pas tellement Amazon que nous incriminons, mais bel et bien Ring, qui appartient en effet Amazon, mais reste une société à part entière. Dommage. Nous sommes déçus car convaincu que leur produit vaut, tout de même, le coup. Espérons qu’ils nous liront et useront de leur droit de réponse. Nous sommes, bien entendu, tout à fait disposés à revoir de fond en comble notre jugement. A bon entendeur!

      Et merci pour votre fidélité christDuNord! 😉

  2. Je suis étonnée ds difficultés que vous avez eu à joindre le service clientèle. Je les ai appelé car mon disjoncteur n’était pas compatible avec la Ring dorbell 2. Ils m’ont envoyé un chime qui a très bien fonctionné. J’ai installé ces appareils cette année. Échange par e-mail et par téléphone.

    1. Eh bien, malheureusement c’est bien le cas. Par ailleurs, la société s’occupant de leur agence de relations publiques ne daigne pas plus répondre à nos demandes. Dommage, leurs produits sont plutôt bons sinon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer